Saturday, October 26, 2013

LES PILLARDS SONT A L'OEUVRE !

La DGIF ou Direction Générale de l’Inspection des Finances chasse les Français qui s’exportent.

Depuis peu Bercy s’intéresse à ces Français qui ‘’foutent le camp’’, non plus en ne tenant compte que des foyers soumis à l’ISF (Impôt Sur la Fortune), mais en intégrant tous les Français assujettis à l’impôt sur le revenu, en gros tous les Français ayant plus de € 39.000 de revenus annuels.

En 2010 ce sont 21.000 Français qui se sont exilés, en 2011 ils étaient plus de 35.000 !


GERBE, MINABLE !

Ceci c’était avant l’arrivée de la gauche au pouvoir, avant le matraquage fiscal systématique de nos concitoyens ; combien seront-ils en 2013, ‘’Annus horribilis’’, à avoir quitté l’hexagone ?

L’on voudrait nous faire croire que ce sont tous des exilés fiscaux, des gens qui refusent de payer leurs impôts, des gens qui refusent la solidarité nationale, des profiteurs, des renégats, de mauvais Français en somme. 

Faux, les exilés fiscaux ont fuit le pays depuis longtemps et ce sont maintenant les forces vives du pays qui se barrent.

Des entreprises qui délocalisent, dont de nombreuses startups, des créateurs d’entreprises, de jeunes diplômés, de jeunes ambitieux qui ne voient aucun futur en France et qui vont voir ailleurs si l’herbe est plus verte.

Il y a ceux qui s’expatrient en bénéficiant du fait que leurs entreprises possèdent des filiales à l’étranger et qui après un rapide calcul partent. Souvent pour quelques années, mais les années ont tendance à se rallonger ces derniers temps.

70 % des Français qui quittent le pays ont moins de 40 ans !


Il ne s’agit plus de retraités aisés qui souhaitent passer leurs vieux jours au soleil, non ce sont bien les forces vives de la nation qui quittent, souvent définitivement, la France.

Il y a ceux qui s’expatrient pour créer leurs entreprises.
Tant qu’une telle disparité sur la fiscalité du travail et des entreprises existera au sein d’une même Europe, il en sera ainsi. En France l’IS est de 32 %, elle est de 12,5 % en Irlande !

Puis il y a des jeunes et même des moins jeunes, qui ne souhaitent pas être des éternels assistés, des chômeurs professionnels ‘’ad vitam aeternam’’. Des battants qui sont prêts à faire des sacrifices, des gens prêts à tout pour échapper à ce système qui voudrait les rabaisser à un simple numéro, les dignes descendants des pionniers qui émigrèrent vers l’ouest des États Unis au 19ème siècle.

L’esprit pionnier, ces personnes qui s’engagent dans une voie nouvelle, ces personnes qui montrent le chemin. Le pionnier c’est celui qui cherche son travail dans d’autres territoires, dans d’autres pays, celui qui fait front, celui qui est aux avant-postes.  

Ils arrivent, même aux Philippine ils arrivent !

J’en vois passer tous les jours et ils sont de plus en plus nombreux les candidats à l’expatriation à me contacter.
Par qui sont-ils remplacés ?
Je n’insisterai pas sur le phénomène, le net regorge de blogs qui traitent du sujet de l’immigration.


Puis nous atteignons le summum de la connerie oligarchique, la confiscation, le vol pur et simple de l’épargne des Français avec effet rétroactif, en totale violation des engagements de l’état. Etat avec un petit é, je ne sais plus très bien ce que cela veut dire.

La plupart des gens ont signé des contrats, pris des dispositions, organisé leur avenir en fonction des conditions qui leur ont été faites par l’Etat au moment de  la conclusion des contrats. Cela est vrai pour les assurances-vie, pour les PEA, pour les plans d’Epargne, pour les retraites, etc. La liste est longue, très longue.

Ces nouvelles mesures de confiscation de l’épargne font suite à celles qui avaient été prises déjà l’an dernier, lesquelles succédaient et s’ajoutaient à celles prises par le soi-disant conservateur libéral Sarkozy.

Arrêtez de croire aux arguments des enfumeurs. Il n’y a dans tout cela, ni intérêt général, ni équité. Il n’y a ni moralisation, ni réduction des inégalités. Il n’y a que rapport de force cynique.


C’est un principe de la vie en société, c’est un principe de ce fameux contrat social dont on nous rabat les oreilles, que les lois ne doivent pas être rétroactives. On ne doit pas modifier rétroactivement  la situation des citoyens. 

Ils ont planifié leur vie et leurs dépenses sur la base de certains choix qui leur étaient offerts, nul n’a le droit arbitrairement de modifier les conditions de ce choix. S’il le fait, c’est un abus de droit et un abus de pouvoir.

C’est de la violence.

Ce sont les dépenses d’investissement qui produisent la croissance économique et c’est la croissance économique qui produit, qu’on le veuille ou non, l’emploi. La France souffre d’une insuffisance chronique d’investissement, d’un retard considérable dans ce domaine.

Tout en atteste. Aussi bien la production de richesse per capita, que les exportations, que la dégradation de nos performances à l’exportation, que l’affaissement de nos possibilités d’employer nos citoyens. Cela est de plus en plus évident et cela est de plus en plus grave.

Or, il existe une autre corrélation à laquelle on ne peut échapper. C’est la corrélation entre, d’un côté le taux d’investissement d’un pays et, de l’autre, son taux d’épargne. Un pays ne peut investir sans déséquilibre et sans crise majeure que s’il épargne. 


On voit les ravages que produit l’absence d’épargne dans la situation catastrophique déséquilibrée des Etats-Unis.

La base de l’investissement et de l’équipement, c’est avant tout l’épargne. Le crédit ne remplace l’épargne que temporairement et encore avec des risques considérables. Inutile d’y insister puisque c’est ce que l’on voit depuis 2008. Le fond  d’épargne d’un pays, c’est sa seule et vraie richesse.

Or, que font les irresponsables qui gouvernent la France ? Ils pillent le fond d’épargne, ils le délitent, pour favoriser la consommation. Ils ponctionnent le fond d’épargne des Français pour financer et maintenir des dépenses de répartition qui sont à hauteur de 100%, c’est-à-dire euro pour euro, totalement consommées.

Les irresponsables font donc l’opération suivante et cela a commencé évidemment avec Sarkozy : on s’attaque à ceux qui ont une certaine propension à épargner, on leur prend leur argent  et on le donne à ceux qui n’ont qu’une idée en tête, consommer. 

On fait chuter la propension à épargner du pays, laquelle est déterminante pour la préparation de l’avenir, au profit de la consommation de court terme, c’est-à-dire par  démagogie.

C’est-à-dire que par démagogie, on  tue les bases du long terme pour rester au pouvoir. On pille le pays, on sacrifie les fondements de l’économie, qui sont censées assurer les conditions de vie future, pour simplement collecter des voix  et des soutiens électoraux marginaux.


Cette politique est une honte. Elle consiste à s’attaquer à l’avenir de ceux qui n’existent pas encore, nos enfants et petits enfants, pour entretenir le laxisme, voire la paresse d’une partie de la population. Et le pire, c’est que cette politique ôte toute possibilité d’améliorer un jour la situation de cette partie de la population que l’on prétend aider.

Le socialisme à la Hollande, qui n’a rien d’un socialiste, vous mène au fond du gouffre et pourtant vous êtes encore nombreux à creuser !

Naïfs comme un Etienne Lantier ? 

Une compréhension simpliste du socialisme moderne à la française ?


La France souffre de deux principaux maux : l`énarchie théoricienne, arrogante et incompétente, avec sa consanguinité et ses passerelles de copinage.



Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.


Chaque jeudi de 18 à 20 h, 12 à 14 h  en Europe sur Yahoo Messenger :
Pseudo < dtesteil737 >


Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.


Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’






Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’




 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines


Post a Comment