Wednesday, November 30, 2011

TEXTING OU CALLING ?

MESSAGES OU APPELS ?

Texting ou Calling ?
J’ai toujours été surpris par le nombre d’utilisateurs de téléphones cellulaires, les portables, que l’on peut trouver aux Philippines.

Et cela ne date pas d’hier !
Je me souviens que, lors de mon installation à Quezon City il y a près de quinze ans maintenant, une de mes premières démarches a été d’acheter un téléphone portable.
Impossible de faire ici sans un téléphone portable, les gens ne comprendraient pas !


J’avais un portable en France, mais à cette époque ce n’était pas si courant que cela. Aux Philippines, à Manille tout du moins, presque tout le monde avait son appareil à la fin des années 90.

Il y aurait plus de 80 millions de téléphones portables aux pays des 7.107 îles et à mon idée, l’utilisation de cet appareil pour communiquer, est plus en avance ici qu’il peut  l’être aux Etats-Unis ou en Europe.

L’on peut dire que tout le monde a son téléphone portable ; j’ai même vu, à Manille, des gens qui vivaient dans la rue … mais qui avaient leurs portables !
Texting ou envoyer des textes messages avec un téléphone portable est une autre partie de la culture philippines, cela est une part importante de la vie de tous les jours.
C’est un moyen simple et peu cher de rester en contact avec les amis et la famille. Les Philippines sont de loin le pays numéro un pour le nombre de messages envoyés chaque jour.
Ils
 envoient plus de textes messages en un jour que l’ensemble des pays de l’Europe de l’ouest, de l’ordre de 18 millions ! 
Manille est sans conteste possible la Capitale mondiale du ‘’Texte Message’’



Le Philippin est réellement un gros utilisateur du portable et ce depuis des années.
‘’Texting’’ a pendant très longtemps été la première et presque unique façon de communiquer.
Ah, peut-être ne savez pas ce que veut dire texting ?
C’est simplement utiliser son portable pour envoyer un texte, un message et les portables servent plus à envoyer des messages qu’à appeler et à parler avec une autre personne.
Pratiquement pas de conversation, le Philippin texte presque exclusivement. Texting, donc envoyer des messages et aussi connu sous le nom de SMS, ce qui veut dire ‘’Short Messaging Service’’.

Bien avant les Tunisiens et les Egyptiens, les Philippins ont utilisé les techniques de communications modernes pour faire tomber un gouvernement.
Les Philippines sont créditées d’être le seul pays au monde à avoir fait tomber un gouvernement avec des messages téléphoniques !

Quand le Président Joseph Estrada a été renversé en janvier 2001, ce qui s’est passé durant cette période a été organisé, encouragé et orchestré via les textes messages.

Le Philippin n’arrête pas de texter ; il texte en marchant, en mangeant, en conduisant, dans les transports en commun, sur son lieu de travail, au restaurant, accroupi dans la rue, à l’école, debout, allongé, couché …  le Philippin ne cesse de texter.
Je me demande parfois s’il ne texte pas en dormant.

Etonnant de voir avec quelle dextérité et rapidité les jeunes Pinay tapent leurs textes. De plus, c’est la plupart du temps en abrégé, une sorte de code et à moins de bien connaître, vous n’y pigerez rien, absolument rien.

Il y a plusieurs facteurs qui ont contribué à l’engouement et à l’explosion du nombre de téléphones portables.
Premièrement il y a peu, voir très peu de lignes fixes ; deuxièmement  les Philippins adorent  parler, discuter, nous disons ici ‘’chater’’, souvent pour ne rien dire ou tout du moins ne rien dire d’important, le plaisir d’envoyer un texte et de recevoir une réponse.

Du style : comment vas-tu ? Bien et toi comment vas-tu ?
Ici il fait chaud, ou il pleut, ou il va pleuvoir … les deux personnes qui échangent ainsi des textes sont peut-être éloignées de quelques centaines de mètres l’une de l’autre … donc la variation de température, la pluie ou les nuages !

Parler pour ne rien dire ou plutôt texter pour ne rien dire.
De plus, la plupart du temps ils sont incapables d’être concis, incapables de mettre en une phrase ce qu’ils ont à dire, il va leur falloir envoyer trois ou quatre textes là où un seul aurait suffi.

Troisièmement le coût des textes messages est très faible, de l’ordre du peso sur le même réseau. Un euro égal plus ou moins 60 pesos, donc pour un euro vous pouvez envoyer une soixantaine de messages, cela ne va pas vous ruiner.

De plus, nombreuse sont les Pinays qui savent comment faire pour se faire envoyer quelques pesos afin de créditer leur compte. Demandez à mes copains célibataires combien de fois ils sont quotidiennement sollicités pour envoyer quelques pesos sur le compte d’une demoiselle ? Impressionnant !

« Je n’ai plus de load, peux-tu me faire parvenir 5 ou 10 pesos ? » Pas un montant important, mais multiplié par x …

Très facile d’envoyer quelques pesos sur un autre téléphone.  Nous avons un système qui s’appelle le ‘’pass a load’’, des plus faciles à utiliser. Indiquez le numéro de la personne à qui vous souhaitez envoyer le cr
édit, choisissez le ‘’passaload’’, indiquez le montant et ‘’send’’, envoyez, simple.

Ces deux ou trois dernières années j’ai remarqué un changement significatif dans l’utilisation des téléphones portables aux Philippines. Il y a de plus en plus de personnes qui utilisent maintenant leur téléphone portable pour appeler et non plus uniquement texter.
Il y a encore quelques années, les appels étaient rares sur mon portable. De très nombreux messages, rarement des appels.

Il est souvent difficile d’obtenir une ligne téléphonique terrestre et cela demande généralement de longs mois. Maintenant si vous achetez un téléphone cellulaire, que vous insérez la carte SIM, que vous achetez du crédit (load), vous êtes immédiatement opérationnel  et pouvez communiquer avec le monde entier.


Le 3G se trouve à moins de 20 kilomètres de Ternate et le 4G est disponible sur Manille (certains endroits).
La minute de communication, sur un même réseau, doit être de l’ordre de sept pesos la minute.
Donc, toujours pour un euro, vous avez de l’ordre de huit minutes de conversation. La technique employée par les Pinays, afin d’éviter le surcoût du passage d’un réseau à un autre, consiste à avoir deux lignes téléphoniques sur le même portable : une ligne Smart et une ligne Globe, les deux opérateurs les plus largement répandus sur le pays. Votre correspondant a un numéro Globe, utilisez votre ligne Globe, idem avec Smart.

Le prix des communications qui baisse régulièrement et l’apparition d’une petite classe moyenne un peu plus aisée, son certainement les facteurs qui contribuent à l’utilisation plus intense du portable pour passer des appels.


Pas bon pour moi !
J’ai eu des difficultés à me mettre aux SMS, les lettres et chiffres sur les minis claviers sont petits et mes doigts sont gros, mes yeux ne sont plus ce qu’ils étaient et les écrans étaient petits.
Maintenant, les claviers et les écrans sont plus grands (relativement tout du moins), j’ai des lunettes de vue et je me suis bien habitué aux textes messages.

De plus, recevoir un appel vous oblige à quitter ce que vous êtes en train de faire, vous n’avez pas toujours la réponse ou les informations sous la main pour répondre à la personne qui est à l’autre bout des ondes … alors que les messages vous laissent le temps de réfléchir, de chercher l’information, de formuler votre réponse … j’aime bien les SMS.


Etes-vous plus SMS ou conversation ?


Expériences, avis critiques et commentaires comme d’habitude sont les bienvenus.






Mon petit livre, ‘’101 façon de Générer des

Revenus aux Philippines, pour y vivre’’, est

maintenant 
disponible.




OFFREZ-LUI DES MINUTES DE CONVERSATION, DES DIZAINES DE MESSAGES : Electronic Load, Globe, Smart et Sun cellular. P 300 / 600 / 900 / 1.500 …



Que ce passe-t-il avec GMA ? sur :
<
www.maretraiteauxphilippines.blogspot.com >
Post a Comment