Thursday, January 6, 2011

TAGAYTAY ... MICHEL et LINDA


Mes lecteurs arrivent !

Si vous suivez ce petit ‘’Blog’’, qui parle de la vie d’un expat français aux pays des 7.107 îles, vous savez que j’ai commencé à écrire mes premiers articles au mois d’avril 2010.

Un de mes premiers lecteurs, si ce n’est le premier, avec lequel je corresponds régulièrement depuis mai 2010, est arrivé avec son épouse philippine le 28 décembre.

 Depuis des mois nous parlions d’une bonne SMB ‘’Malamig’’ que nous dégusterions ensemble, sous les cocotiers.


Pour ceux qui ne connaissent pas la SMB,  c’est la San Miguel Beer, une bière Pilsen locale de bonne qualité, bien que personnellement je préfère la SanMig light, la même marque, mais plus légère et moins amère.

C’est fait !

Avons dégusté nos SMB, non pas sous les cocotiers, mais au restaurant Joséphine’s de Tagaytay, sur la terrasse qui domine le lac Taal.

Et quand je dis domine, je vous renvois aux photos …



Michel et Linda ne sont pas les premiers arrivés, deux autres de mes lecteurs les ont précédés. L’un sur Cebu qui a fait la connaissance (je pense bibliquement maintenant) de sa ‘’fiancée virtuelle’’, l’autre qui connait bien le pays. Il y possède quelques biens et revient cette fois pour marier sa ‘’Pinay’’.

Mais du fait de l’éloignement, le premier sur Cebu, le second sur Dumaguete, nous n’avons pas encore eu l’occasion de nous rencontrer.

Le premier rencontré, en fait, est le dernier arrivé ; Bob, l’africain … qui vivait au Sénégal, pas très loin de ma dernière résidence africaine. Arrivé vers 23 : 30 le 3 janvier, nous nous sommes rencontrés le 4 en après-midi. Je reviendrai sur Bob dans un prochain post, il se trouve ‘’présentement’’ (les anciens d’Afrique comprendront) sur Palawan … El Nido ?


Mais revenons à ma (notre, j’étais accompagné de mon épouse Anna) rencontre avec Linda et Michel.

Après plusieurs échanges de e-mails et de messages téléphoniques, décidons de la date du 5 janvier pour cette première rencontre. Où ? Là, dilemme … les faire venir à Ternate ? 55 kilomètres à vol d’oiseau … mais au moins cinq heures de route, peut-être quatre s’ils ont un chauffeur.

Plus le retour … et s’ils n’appréciaient pas notre compagnie ? J’ai donc pris la décision de trancher et de proposer (plus ou moins imposer ?) Tagaytay … la ville qui surplombe le lac Taal et le volcan du même nom, plus ou moins à mi-chemin de nos résidences respectives.

OK, décidons que cette première rencontre se ferait à Tagaytay et je propose le restaurant Joséphine, une petite chaîne locale de restaurants philippins ; j’ai une première et bonne expérience de ce restaurant à Tagaytay (plusieurs sur Manille, Pasay et Makati, mais c’est loin, déjà du passé).


Arrivé un peu tard, ou de bonne heure, de ma visite à Bob qui se trouvait à Ermita (Manille) après un court séjour à Parañaque, après quelques bières chez un copain allemand du fait d’un problème de bus, nous sommes (mon épouse et moi-même) sur le départ pour Taygaytay … presque sur le départ.

Quelques dernières directives à donner pour la garde des enfants, vérifier que tous les téléphones fonctionnent et ont assez d’autonomie … et nous voilà partis.

Nous sommes le cinq janvier, 09 :45 H et nous avons rendez-vous à 12 : 00 avec Michel et Linda.
Habituellement, en voiture ou avec la motocyclette, nous mettons entre une heure et une heure trente pour nous rendre de Ternate à Tagaytay. Avons donc une marge que j’estime être de l’ordre de 45 minutes pour l’attente des ‘’commuters’’ (les bus et jeepneys). En fait nous arriverons en retard de 15 minutes, à 12 : 15.

Pourquoi ? Les transports aux Philippines. Sur les trajets secondaires existe un système qui s’appelle le ‘’Pila’’, faire la pile. Le bus ou le jeepney ne partira qu’une fois le nombre maximum de passagers atteint. De Ternate à Naïc (10 kilomètres) pas de problème, ligne régulière de bus climatisés avec ‘’presque’’ des horaires. Arrivons à Naïc vers 10 : 10.


Là, devons prendre un jeepney , sur une route transversale, en direction de Indang (25 Km). La galère … un seul passager dans le jeepney et celui-ci doit avoir 13 pax avant de bouger … 10 : 30 H … 45. Cinq, six, sept passagers, en nous comptant … il est presque onze heures ! OK, payons pour les passagers manquants et démarrons, nous sommes en retard. Arrivée Indang, changement de jeepney en direction de Taygaytay. Presque pas de ‘’Pila’’, n’avons pas à payer pour les passagers manquants … Message téléphonique de Michel et Linda … ils sont arrivés.

Je suis un peu gêné … nous les locaux, qui sommes (ou qui sommes censés être) habitués, allons être les derniers arrivés ! Je réponds : nous, une demi-heure de plus et nous serons sur place.


Je sais où se trouve exactement Josephine’s, le restaurant, mais il me faudra suivre l’avis de mon épouse et celui du conducteur du jeepneys, pour enfin arriver à destination, après un détour de plusieurs kilomètres. Je vous fais remarquer que je ne me suis pas mis en colère, que je n’ai pas hurlé, que je suis resté très calme, Koooool ; j’ai simplement rigolé en disant que 15 minutes plus tôt nous étions à moins de cent mètres de notre destination … et que … et que ! Filipino système.



Joséphine’s restaurant … que je connais (une seule visite), où se trouvent Linda et Michel ? Dix secondes, un petit tour d’horizon et … là, sagement assis à une table, l’ancien de la RATP et son épouse. Il a légèrement pris du poids à ce qu’il me semble, vieille photo ou mauvais appareil ? … ma vue peut-être.

Et maintenant, regardez les photos, vous comprendrez ce qui s’est passé. Michel est réellement heureux … nous avons notre première SanMig, qui sera suivie de quelques autres, le temps est de la partie, il ne fait pas trop chaud (frais puis presque froid pour moi et ma Pinay … mais nous avons nos ‘’jackets’’). Ne pas oublier que Tagaytay se trouve en altitude.



Quelques cumulus et stratocumulus, de la brume … les photos du volcan ne sont pas extraordinaires … néanmoins la visibilité, par moment dépasse les 20 Km et nous pouvons apercevoir l’autre côté du lac.
Un après-midi super sympa passé à Tagaytay … la température de l’ordre de 22/23 º C, froid pour moi … mais je pense à ceux restés en France … qui gèlent.

Avons déjeuné à Joséphine’s, nourriture correcte, mais sans plus, mais la vue … mes amis … la vue … tout simplement extraordinaire, à vous couper le souffle (j’ai beaucoup voyagé, on ne me la fait pas … réellement extraordinaire !).

Expliquer l’ambiance qui régnait … impossible, vous devez être des nôtres pour comprendre. Je pense que les photos seront des témoins plus crédibles que moi.
Du fait d’un mariage, avons décidés de bouger … de quelques dizaines de mètres, pour un centre commercial, dont la place en plein air offre plein de choses.

Qu’attendez-vous pour nous rejoindre ?
Avons plus d'une centaine de photos de cette journée "mémorable"; interressé ? Sous gorilla71@yahoo.com.ph, je vous fais parvenir un slideshow.


Encore un grand merci à Linda et Michel, non pas pour le ‘’Panier’’, mais vraiment pour tout ce qu’ils ont eu la gentillesse de nous apporter, un véritable container : les vins, le foie gras, les fromages, les charcuteries … je vais prendre 10 kilos !

Charcuterie et fromages … ce qui nous manque le plus ici.


Avis, expériences, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.


Retrouvez-moi sur :
www.expatauxphilippines.blogspot.com
www.maretraiteauxphilippines.blogspot.com

Chaque jeudi de 18 à 20 h, 12 à 14 h  en Europe sur Yahoo Messenger :
Pseudo < dtesteil737 >


Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’





Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 



Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’






 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines


Post a Comment