Monday, September 13, 2010

OU EST PASSE LE CAPTAIN ?


Vous avez tous suivi ou tout du moins entendu parler de la prise d’otages de Manille qui s’est terminée de façon sanglante et qui a coûté la vie à huit touristes, chinois de Hong-Kong qui visitaient la capitale Philippine.

Je suis sûre que certains d’entre vous doivent se demander pourquoi je n’ai pas encore fait un post sur la ‘’crise des otages’’ du 23 août dernier.

Il faut savoir qu’ici ce fait divers, je considère cela comme un tragique fait divers que je condamne de la façon la plus ferme, continue à faire la une des journaux et que le Président de la République des Philippines en assume toute la responsabilité. Ce simple fait divers, aussi tragique soit-il, prend maintenant des allures d’affaire d’Etat.

Pourquoi n’ai-je pas fait, ou pas encore fait, un post sur ce sujet ?
Tout simplement je n’ai pas les éléments nécessaires à un début d’analyse. Pour le déroulement de cette prise d’otages, je vous recommande de vous référer à votre journal préféré ou d’aller visiter les nombreux sites sur le web qui traitent du sujet.


Des suppositions, des allégations, des supputations, des peut-être, des on dit … des ramifications à n’en plus finir …


Un déséquilibré, dépressif, instable, psychologiquement troublé, rancœur accumulée … lorsqu’on parle du preneur d’otages.

Oui, mais … le preneur d’otages est un ancien policier. Un SPO 4, c'est-à-dire un Officier de police du même rang que le Chef de la police de Ternate, une ville de 25.000 habitants.

Il sait comment se finissent les prises d’otages aux Philippines ! Dans 99 % des cas par la mort du ou des preneurs d’otages et peu importe les dommages collatéraux. Je sais, si vous allez dans un Karaoké bar avec des policiers, leur chanson préférée est ‘’ Desperado’’ du groupe Eagles ! Ils ont, pour certains d’entre eux, tendance à se prendre pour des ‘’cow-boys’’.

Mais sauf à vouloir se suicider, pourquoi ? Avait-il des billes dans ses poches … impliquant quelque personnalité ?

Je n’ai pas suivi cette affaire en direct. Lorsque mon épouse m’a informé de la prise d’otages (j’avais la TV en bruit de fond), j’ai tout de suite pensé, encore un point négatif pour le tourisme, sans connaître les tenants et aboutissants de l’affaire. Des touristes chinois pris en otages à Manille.

Le lendemain, après la fin tragique, j’ai eu accès à plus d’information et j’ai appris que le preneur d’otage était un ancien policier. Il y a eu comme un déclic et j’ai dit à mon épouse : « ça c’est encore un coup bien tordu, un coup à la ‘’Filipino’’». A moins de vouloir se suicider, que cherchait-il à dire ou à faire savoir ?


Si mon impression première se confirme, je ne manquerai pas de vous tenir informé des suites de cette malheureuse affaire, qui pour moi ne remets pas en cause la sécurité du pays.

Un fait divers, un simple mais tragique fait divers, qui pourrait arriver dans des dizaines d’autres pays avec une fin similaire. In the wrong place in the wrong time. Au mauvais endroit au mauvais moment.

Donc, pour résumer, huit touristes chinois de Hong-Kong tués, un Gouvernement Philippin dans ses petits souliers et qui fait profil bas, un Président qui dit assumer toute la responsabilité de ‘’l’affaire’’ et … les cercueils, contenant les dépouilles des touristes tués, sont rapatriés sur Hong-Kong une semaine après les événements.

Maintenant, imaginez que vous êtes un chinois de Hong-Kong dont un proche parent a été victime de la tragédie. Avec la famille vous avez fait le nécessaire pour préparer les funérailles de celui que vous avez perdu dans ‘’la crise des otages de Manille’’. Huit jours se sont écoulés depuis que vous avez reçu la triste nouvelle.

Vous, comme les autres membres de la famille avez accepté la triste fatalité et avez, plus ou moins, surmonté le premier choc de cette mort brutale sur une terre étrangère.
Le corps a été rapatrié. Avec la famille vous ouvrez le cercueil et, stupeur, le corps qui se trouve l’intérieur n’est pas celui de votre parent !

Comment allez-vous réagir ? Quelle va-t-être votre première pensée ? Allez-vous vous réjouir, remercier Dieu du fait qu’après tout votre proche n’est peut-être pas mort ? Peut-être s’agit-il d’une erreur d’identité ? Ce dont vous êtes sûr, c’est que la personne qui se trouve dans le cercueil n’est pas votre parent et peut-être à cet instant précis entrevoyez-vous une lueur d’espoir ? Et, si …

C’est une situation qui s’est répétée trois fois la semaine dernière, trois familles de Hong-Kong ont reçues un corps autre que celui de leur proche. Pouvez-vous imaginer l’impact psychologique sur ces familles ? Vous ouvrez le cercueil … stupeur, incompréhension, fol espoir, doute, chagrin, colère, fureur ...

Que ce passe-t-il à Manille ? Ils ont sauté les plombs, fait disjoncter le compteur ?

Le pays s’est mis en vacances, il n’y a plus personne aux commandes ?

Après la prise d’otage et surtout la façon dont elle s’est terminée, le pays se devait de montrer qu’il était solidaire des familles chinoises touchées par ce drame, faire en sorte d’apaiser les esprits, mettre tout en œuvre pour que cette tragédie s’oublie le plus rapidement possible …

Non, pas aux Philippines, pas cette fois tout du moins.


Il y a tout d’abord eu le cercueil du preneur d’otage drapé dans les couleurs nationales et une protestation officielle des autorités de Hong-Kong.

Et cette stupidité, ce geste impardonnable, cette véritable provocation, trois fois des erreurs d’étiquetage sur les cercueils ! Il n’y a aucune excuse et les responsables devraient être très sévèrement punis. J’aime ce pays j’aime le peuple Philippin, mais dans ce cas il n’y a aucune excuse possible, trop c’est trop.

Est-ce au Président Aquino à vérifier chaque chose par lui-même, ne peut-il faire confiance à personne ?

C’est un véritable sabotage du début de son mandat. Va-t’il à nouveau être obligé de présenter ses excuses et doit-il assumer la responsabilité de toutes ces bavures, pour ne pas employer un autre terme plus trivial ?
C’est maintenant à lui de tirer les conclusions de cette malheureuse affaire et à prendre les mesures d’urgence qui s’imposent. Wait and see !

Nous avons dans cette triste affaire une sorte de confirmation du comportement et de la mentalité du peuple Philippin. Pour ceux qui suivent ce blog, vous souvenez vous de ce post dans lequel je vous faisais part de la réflexion d’un de mes amis philippin au sujet des nouvelles que je regarde chaque jour ?

L’informant que je regarde les nouvelles du monde entier pendant une heure environ chaque jour, il avait eu la réflexion suivante : « Mais, tu connais ces gens, tu connais bien ces gens ? Ce sont des connaissances, des amis à toi, des membres de ta famille ?». A sa question, bien évidemment, j’ai répondu : « Non, pas du tout !». Il a alors terminé sa pensée par : « Mais alors, pourquoi t’intéresses-tu à ces gens ?». Je n’ai pas répondu et suis passé à un autre sujet.

C’est un comportement que l’on retrouve dans le travail et plus particulièrement dans les Agences et Organismes gouvernementaux. Je travaille, pour gagner ma vie, nourrir ma famille, mais sans plus, je suis loin d’y mettre tout mon cœur. Visitez quelques Agences et vous comprendrez. Pléthore d’employés, très occupés ; certains mangent, d’autres prennent un café, ça papote en groupes, d’autres se refont une beauté … pendant ce temps les files d’attentes d’usagés s’allongent, s’allongent …

Souvenez vous également de mes problèmes pour recharger mon téléphone cellulaire et de mes photos d’identité.

Essayons maintenant de voir quelles sont et quelles pourraient être les conséquences, non pas uniquement de la prise d’otages en elle-même, mais de la gestion de cette prise d’otages.
Et ce n’est peut-être pas encore terminé, les dernières études balistiques font ressortir que certains otages auraient peut-être été tués par des balles amies (celles de policiers chargés de les secourir !).

Premièrement les relations entre Hong-Kong et les Philippines sont pour le moins tendues, une visite officielle d’un haut dirigeant chinois a purement et simplement été annulée.

Il y a environ 80.000 philippins qui travaillent à Hong-Kong et une certaine animosité se fait sentir à l’encontre de cette population émigrée. Il y a eu des manifestations anti-Philippines dans le centre de Hong-Kong. Certains risquent de perdre leurs emplois et trouver un emploi à Hong-Kong dans ce contexte risque de s’avérer plus difficile dans les prochains mois.

Ce n’est pas tant la prise d’otages et sa fin tragique qui ont déclenché cette animosité au sein de la population de Hong-Kong, mais plutôt tout ce qui gravite autour de cette prise d’otages : la gestion de la crise, les négociations, l’ordre d’assaut, l’assaut lui-même, le drapeau, les étiquettes, les balles amies … et la difficulté pour la police de Hong-Kong d’avoir accès au ‘’dossier ‘’.


De par la faute d’une poignée d’incapables, c’est tout un pays qui s’est ridiculisé d’une façon tragique auprès de l’opinion internationale.

Je ne pense pas que cela puisse affecter directement les OFW, ces Philippins qui travaillent à l’étranger, dans les autres pays, sauf peut-être Taiwan et Singapour.

Deuxièmement venons en à ‘’l’impact économique sur le tourisme local’’.
Hong-Kong est en quatrième position concernant le nombre de touriste arrivant sur le territoire Philippin après les USA, le Japon et la Corée du sud. Le touriste Hongkongais est un bon touriste, car riche, contrairement à la Corée du Sud qui envoie un grand nombre d’étudiants pour apprendre l’anglais.

Cet incident aura très certainement un impact négatif sur le nombre d’arrivées de touriste dans les mois qui suivent. Je reçois, pratiquement tous les jours, des mails de personnes qui me demandent s’ils doivent annuler ou non leurs séjours. Moins dix, moins vingt pourcent, je ne sais, mais ce que je sais c’est que l’industrie touristique locale n’avait pas besoin de cette publicité, ce secteur paye encore pour le massacre de Maguindanao de décembre 2009.


Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

Retrouvez-moi sur :
www.maretraiteauxphilippines.blogspot.com

www.philippinestoursetvoyages.blogspot.com

Chaque jeudi de 18 à 20 h, 12 à 14 h  en Europe sur Yahoo Messenger :
Pseudo < dtesteil >

Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.


Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines



Post a Comment