Friday, September 29, 2017

ÊTES -VOUS PRÊT ... À MIGRER ?

Oui, si vous vous expatriez, si vous deveniez un migrant qui, comme tant d’autres, recherche des conditions de vie meilleure ?

Que vous soyez jeune, voire très jeune, dans la force de l’âge ou retraité, il y a toujours la possibilité de quitter cette morosité ambiante. Encore faut-il le vouloir !


La déclaration d'impôt donne envie de quitter le pays à la moitié des Français.

Je crois avoir lu, quelques jours avant le second tour des élections présidentielles, que près de la moitié des électeurs souhaitaient quitter la France en cas de victoire de Macron ou de Lepen !
Je précise cinquante pour cent qui, en cas de victoire de Macron souhaitaient quitter le pays et un autre cinquante pour cent, en cas de victoire de Lepen, mais pas les mêmes !

Donc, en théorie, les Français de l’hexagone souhaitent quitter le pays !
Mais je présume… pas tous.

Par exemple, les immigrés de première (et seconde génération), arrivés en France pour de meilleures conditions de vie, ne sont certainement pas candidats à une expatriation ; il se peut que quelques retraités venus du Maghreb souhaitent retourner au ‘’bled’’, mais ils ne doivent pas être très nombreux (moins de 2 % d’après les chiffres de la CNAV).


Trente-huit mille (38.000) et quelques Français vivent en Algérie, cinquante et un mille au Maroc (51.000) et vingt-deux mille en Tunisie. Mais au Maroc et en Tunisie il y a de nombreux retraités Français de souche.

Cette couche de population, comprenant les immigrés de première et seconde génération, représente plus ou moins vingt-cinq pour cent (25 %) de la population française, population totale estimée à soixante-sept millions (67). Soit plus ou moins dix-sept millions de personnes.
Les très riches et de nombreux riches, comme les sportifs de haut niveau et les artistes, sont déjà partis du fait d’une fiscalité écrasante, estimons les à cinq pour cent (5 %). Enfin, ils n’étaient pas tous parti, le figaro d’hier nous apprend que Florent Pagny vient de s’exiler (fiscal) au Portugal.

Les fonctionnaires et agents de la fonction publique, qui représentent un cinquième de la population active (environ cinq millions cinq cents mille), ne sont pas très tentés par une expatriation. Idem pour les enfants et les jeunes de moins de dix-huit ans (- 18), car il faut un peu d’argent et/ou de l’expérience pour pouvoir s’expatrier dans de bonnes conditions. Treize millions et cinq cents mille jeunes de moins de dix-huit ans (13, 5 millions).

Les chômeurs, les personnes qui ont des emplois précaires, celles qui sont dépendantes des minimaux sociaux, etc., difficile dans ces conditions d’abandonner le peu qu’on leur verse pour subsister. Chômage, précarité et sous emplois représentent un peu plus de dix pour cent des personnes en âge de travailler. Cela va nous faire plus ou moins trois millions de personnes pour lesquelles une expatriation reste difficile. 

Il existe également une partie de la population, en âge de travailler, mais qui n’est plus répertoriées ; des personnes, pas qualifiées pour être chômeurs, en fin de droits ou qui, dégoûtées ne recherchent même plus un emploi. Cette partie de la population est estimée à un million six cents mille personnes (1, 6 million).


Et puis il y a les retraités, quatorze millions (14) de retraités en France en 2016 !
Mais tous ne sont pas éligibles à l’expatriation.

Par exemple, ceux qui malades et qui nécessitent des soins permanents… plus de couverture sociale française, lorsqu’on se trouve expatrié hors Union Européenne (sauf certains cas particuliers). Possibilité de se couvrir avec la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) et de compléter par une assurance complémentaire, mais cela revient cher et ce pour une couverture qui se réduit de plus en plus.

Mieux vaut être en bonne santé lorsque l’on songe à s’expatrier.

Néanmoins, un retraité français qui touche sa pension en France à la possibilité de revenir en France pour se faire soigner.
Soit il a conservé sa carte Vitale, soit il fera une demande de cette dernière lors de son retour.
Je reviendrai dans un prochain billet sur cette possibilité qui a son importance.

De plus, je considère que pour vivre correctement aux Philippines, un couple de retraités doit avoir des revenus mensuels compris entre mille et mille deux cents euros (1.000 et 1.200). Il est possible de faire avec moins, mais compte tenu de l’inflation locale et des cours de change, mieux vaut prévoir un peu large. Voir à ce sujet mon billet



Donc, encore une fois, tout le monde n’est pas éligible à une expatriation sous les tropiques.
Combien de Français sont-ils actuellement résidents à l’étranger ?

Les statistiques à ce sujet sont, comme toujours en France, nébuleuses. On n’a pas le droit de compter les clandestins ou les immigrés par nations d’origine respectives, soit. Mais on ne sait même pas précisément combien de Français sont partis vivre à l’étranger. Les chiffres oscillent entre 1,7 et 2,5 millions, sachant qu’une bonne partie fait ses études, revient, repart, etc., et que l’UE absorbe 50% des partants. On a 175 000 compatriotes en Suisse et 92 000 au Canada.  

Je pencherais volontiers pour plus de trois millions (+ 3 millions).

Les Français répertoriés sont ceux inscrits dans les consulats.
Mais combien ne sont pas inscrits ? Soit par ce qu’ils voyagent d’un pays à l’autre ; ici en Asie du Sud-est, nombreux sont ceux qui restent quelques mois en Thaïlande avant de passer au Cambodge, qui font un petit tour au Laos ou au Vietnam avant que de revenir en Thaïlande ou de venir visiter les Philippines. Soit qu’ils en ont un peu marre d’être toujours fichés, surveillés, répertoriés et contrôlés.

Les Français recensés aux Philippines, de l’ordre de trois mille ; plus ceux qui ne sont pas inscrits auprès du Consulat de France pour les raisons, mais il peut y en avoir d’autres, indiquées ci-dessus.

Les Français qui ont fait leur vie aux Philippines, je dirais de l’ordre de quinze cents, ce qui fait peu, très peu, dans la mesure ou je compte les épouses philippines et les enfants qui, par mariage ou filiation, ont obtenu la nationalité française. 

Moins de mille Français de France, en majorité des hommes, doivent résider aux Philippines.

Les raisons qui poussent les jeunes à partir ? Le chômage et la morosité, nous apprend Le Figaro. La France fait la gueule, et l’herbe est plus verte ailleurs. C’est vrai que les cinq dernières années de hollandisme ont été terribles. Ainsi donc il y a de plus en plus de Français migrants.


Pour ceux qui ont encore un emploi, ce peut-être la peur de perdre cet emploi qui les retient encore dans l’hexagone.

Mais avec les licenciements massifs, les délocalisations, la robotisation qui, si je puis m’exprimer ainsi, arrive à grand pas, nombreux sont ceux qui vont se retrouver au chômage dans les mois, voire les années qui viennent.

Devenir auto-entrepreneur, monter une micro entreprise ?
Regardez les chiffres, combien réussissent vraiment à s’en sortir ?
En complément d’un travail salarié, peut être, mais avec le RSI qui va vous tomber dessus.
N’oubliez pas que cet organisme a perdu quatre milliards d’euros en 2008 à Wall Street et que depuis il cherche par tous les moyens à se refaire une santé financière.

Alstom qui, après s’être fait déposséder d’une partie de ses activités, fusionne avec Siemens ; la vente de STX aux Italiens, la Française des jeux, nos aéroports, etc. Le dépeçage industriel de la France, bien commencé sous les gouvernements précédents, s’accélère sous le règne de Macron 1er. Mais il a été mis à la tête de l’État pour cela, donc rien de nouveau sous le doux soleil de France.

L’on parle d’un rachat de Carrefour par Amazon ; Auchan vient de mettre en place des magasins sans caissières, les magasins des centres-villes ferment les uns après les autres… la Grèce d’il y a cinq ans !

Et, comme en Grèce, les retraités commencent à être mis à contribution avec l’augmentation de la CSG… 1,7 point qu’ils vous disent, mais faites le calcul en pourcentage de la contribution ! De plus, sans compensation, une perte nette de pouvoir d’achat.


Les APL qui commencent à baisser, la Flat Taxe ou la fiscalité de l’épargne, les cigarettes, le forfait hospitalier qui se prend plus de dix pour cent (10 % +), l’essence et le diesel, etc.
De plus, nous ne sommes pas, ou plutôt vous n’êtes pas, à l’abri d’une augmentation de TVA !
Les retraités forment encore la majorité des migrants français.

En 2016, il y avait plus ou moins un million trois cents mille retraités français qui vivaient à l’étranger.

Ces derniers temps, se semble être le Portugal qui se trouve être la destination privilégiée des Seniors et cela se comprend :
Climat plus agréable, coûts de logement et de vie nettement inférieurs à ceux de l’hexagone et une fiscalité qui fait de nombreux jaloux. Le principal inconvénient que je vois, vous demeurez dans l’Union Européenne et en cas de coup dur vos comptes pourraient être bloqués, voire disparaître. Vous demeurez sous le ‘’Diktat’’ de cette EU qui ne vous veut pas que du bien.

La plage, des transports aériens abordables, des communications possibles avec internet, la douceur de vivre, un coût de la vie abordable, une fiscalité pas écrasante (voire pas de fiscalité), le départ d’une nouvelle vie et puis surtout l’aventure. Voilà les maîtres mots de l’expatriation. En cinq ans, le nombre de seniors français qui ont décidé de vivre à l’étranger a plus que doublé ! Ce phénomène a toujours existé, il ne faut pas le nier, mais souvent les personnes prenaient leur retraite dans leur pays d’origine, celui où ils avaient encore leurs attaches. Travailler en France puis passer sa retraite en Espagne ou au Portugal, c’était courant.


Maintenant, les seniors expatriés ont changé: ils n’ont plus de liens familiaux ou culturels  avec le pays d’accueil, ils sont juste tombés sous le charme, sous l’emprise de la beauté des lieux, lors d’un voyage touristique et ils ont décidé d’y vivre. Ou bien un article de presse, un reportage télé, une discussion avec des amis et hop, les seniors ont franchi le cap. Partir ! Parfois ‘’Foutre le camp’’.

Dans un prochain billet, je vous donnerai quelques exemples de personnes qui, après avoir lu mes billets et acheté mes livres, sont actuellement aux Philippines pour leur plus grande satisfaction.

Metro, Boulot, Caveau… Il faut les stopper les apprentis dictateurs !


À tous et à toutes je souhaite une excellente journée.




Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d'habitude sont les bienvenus.

ME CONTACTER POUR

COMMANDER MES LIVRES,
VAN AÉROPORT et TRANSPORT SUR LUZON,
LOCATION MAISON / CONDOMINIUM À TERNATE,
TERRAINS À VENDRE,
CIRCUITS TOURISTIQUES SUR MESURE,
PÊCHE / PÊCHE PROMENADE EN MER,
ÉTUDES ET PRÉ-ÉTUDES DE MARCHÉ,
CRÉATION DE SOCIÉTÉ / JOINT-VENTURE / PARTNERSHIP,
ENQUÊTE, CONTRÔLE ET SURVEILLANCE,
STAGE D’ADAPTATION À L’EXPATRIATION EN IMMERSION, (NEW)
ME POSER DES QUESTIONS EN RAPPORT AVEC LES PHILIPPINES.
                        UN SEUL MAIL : asiatribart@gmail.com

Retrouvez-moi sur  :
Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.

Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à près de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.


Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’


Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines






Post a Comment