Tuesday, August 8, 2017

INQUIÉTANT ... MÊME VU DES PHILIPPINES !

Très inquiétant et j'insiste.

Il y a trois informations qui sont passées pratiquement inaperçues ces derniers mois, ou tout du moins qui n’ont pas été reprises par les médias mainstream ; deux sont des informations qui sont facilement identifiables et contrôlables, la troisième une déduction issue d’une constatation. Déduction qui vous semblera couler de source, déduction évidente une fois que je vous aurai donné les informations et événements que je prends en considération.

Une île, entre le ciel et l'eau

Mises bout à bout, ces informations et cette déduction, comme les pièces d’un puzzle s’ajustent parfaitement et nous présentent le tableau d’un avenir fort sombre pour les petits que nous sommes.

  Première information, j’ai déjà abordé le sujet dans un billet plus ancien, mais comme le phénomène prend de l’ampleur tout en s’accélérant, peut-être devrions nous en tenir compte lorsque nous envisageons notre futur proche.

‘’Pourquoi les millionnaires de la Silicon Valley se préparent à la fin du monde…’’
Tous ces inventeurs, investisseurs, grands patrons, chefs d’entreprises, sont-ils devenus paranos ?

Les nouvelles technologies, qu’ils intègrent toujours un peu plus dans notre vie de tous les jours, sont inquiétantes pour nos libertés. Au nom du seul profit, on nous vante les mérites de toutes ces ‘’avancées technologiques’’, soit disant pour nous faciliter la vie !
  Mais de quoi ont-ils peur ces milliardaires ?

Et dire que cela pourrait arriver !

Ont-ils peur que l’impact de leurs trouvailles se retourne un jour contre eux ?
Je précise que ces questions ne proviennent pas de mon esprit, que vous pourriez trouver un peu dérangé, mais d’une émission radiophonique de France-Inter, de CNN, du NewYorker et autres médias, principalement anglo-saxons..

Guerre nucléaire, guerre civile, catastrophes naturelles d'envergures, virus mortel créé artificiellement et même disparition d'Internet, les milliardaires imaginent beaucoup de scénarios possibles. L'apocalypse aura-t-elle lieu ? D'où partira-t-elle ? Quelle forme prendra-t-elle ? Même parmi les grands esprits de la Silicon Valley, ces questions sont sans réponse. 

Mais pour eux, une chose est sûre : mieux vaut prévenir que guérir et étant donné qu'ils en ont les moyens, ils préfèrent assurer leurs arrières.
Le survivalisme se répand parmi les millionnaires de la technologie.
Ce n’est pas un phénomène exclusif à la Silicon Valley, c’est sur l’ensemble de la planète que des milliardaires se préparent à un cataclysme qui les obligera à vivre pratiquement en autarcie.

Bunker en cours d'aménagement

Que ce soit en Russie, dans les anciens pays du bloc de l’Est, en Allemagne, en Angleterre, dans différents États de l’Amérique, les anciens bunkers de la guerre froide et les silos de missiles sont remis en état, modernisés, aménagés et vendus à ceux qui en ont les moyens.

Les affaires des vendeurs de ce type de bunkers n’ont jamais été aussi florissantes.

Ces structures fortifiées sont conçues pour résister à une explosion nucléaire et sont équipées de systèmes d'alimentation électrique, de systèmes de purification de l'eau, de systèmes de ventilation et de filtration d'air en cas de guerre nucléaire-biologique-chimique (NBC).

L'une de ces structures, Vivos xPoint, se trouve près des Black Hills du Dakota du Sud et se compose de 575 bunkers militaires qui ont servi de dépôt d'armes jusqu'en 1967.

En cours de conversion en une installation qui accueillera environ 5 000 personnes, les intérieurs de chaque bunker sont équipés par les propriétaires pour un coût compris entre 25 000 $ et 200 000 $ chacun. Le prix dépend du choix d’un espace minimal ou d’une maison avec des finitions haut de gamme.

Le complexe lui-même sera équipé de tout le confort d'une petite ville, y compris un théâtre communautaire, des salles de classe, des jardins hydroponiques, une clinique médicale, un spa et une salle de gym.

Une entreprise basée au Texas, spécialisée dans les abris souterrains et les services de résidences de Los Angeles, affirme que les ventes du plus haut de gamme - principalement pour les acteurs, les athlètes professionnels et les politiciens - ont augmenté de 700 pour cent cette année (2016) par rapport à 2015 ; et les ventes globales ont augmenté de 150 pour cent. "Chaque fois qu'il y a un environnement politique turbulent, nous voyons une augmentation de nos ventes. Étant donné que cette élection (R. Trump) est aussi turbulente qu'elle est, nous nous préparons à un pic encore plus grand", explique le directeur marketing Brad Roberson. Les ventes de bunkers qui commencent à 39 000 $ et peuvent atteindre 8,35 millions de dollars ou plus.

Le luxe sous terre

  S’attendent-ils à quelque chose du genre Mad Max, à un remake de The  Walking Dead, ou pire encore ?

Nous n’en savons rien, mais toujours est-il qu’eux semblent voir une catastrophe se profiler à l’horizon et que d’ores et d
éjà ils se préparent et s’organisent en conséquence pour survivre.  
"La plupart des gens pensent tout simplement que les évènements improbables n'arrivent jamais. Mais les personnes plus "techniques" ont une vision très mathématique du risque. Les techniciens survivalistes ne pensent pas qu'un effondrement de la civilisation est probable. Ils le considèrent comme un évènement possible, mais qui aura des effets très dévastateurs. 

Donc, en fonction de l'argent qu'ils ont à leur disposition, en dépenser une partie dans cette éventualité leur paraît... La chose la plus logique à faire." 

Pour d’autres, l’effondrement pourrait être beaucoup plus proche de nous et ils s’y préparent activement. Certains sont même prêts vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Hélicoptère avec le plein d’essence, armes et munitions, jet en attente sur le plus proche aérodrome, etc.

 Steve Huffman (co-fondateur et dirigeant de Reddit) parle rarement de la fin du monde, mais il s'y prépare tout de même, mettant toutes les chances de son côté pour survivre. "J'ai acheté deux motos. J'ai tout un tas d'armes et de munitions. De la nourriture. Je me suis dit qu'avec tout ça je pouvais me barricader dans ma maison pour un petit moment." Et cela fait longtemps que Huffman pense à cette éventuelle fin du monde.

Un ancien cadre de chez Facebook, Antonio Garcia Martinez, a acheté cinq parcelles de terres boisées sur une île du Pacifique nord-ouest et y a acheminé des générateurs, panneaux solaires et des centaines de caisses de munitions. Il s'est confié à ce sujet au journaliste du NewYorker : "Quand la société perd ses repères fondamentaux, elle court au chaos."

Si vous en avez les moyens

Mark Zuckerberg vient d’acheter une immense propriété sur une île d’Hawaï.
Bill Gate avoue avoir des bunkers sous chacune de ses habitations…

Et maintenant, pour certains milliardaires :
Dans un autre registre, il y a Peter Thiel, fondateur de PayPal (et conseiller de Trump) qui a acquis la nationalité néo-zélandaise, un pays qu'il se plaie à surnommer "Utopia".

Oui, la Nouvelle-Zélande (mais également l’Australie), pays du bout du monde, connu et reconnu pour ses paysages verdoyants à perte de vue, est le nouvel endroit privilégié des milliardaires en cas d'apocalypse.

Reid Hoffman, fondateur de LinkedIn a affirmé au journaliste du NewYorker que plus de 50% des milliardaires de la Silicon Valley ont acquis ce qu'ils appellent une "assurance apocalypse".

C'est-à-dire une parcelle de terre qu'ils estiment assez sécurisée pour s'y réfugier en cas d'effondrement du système mondial ou de catastrophe naturelle. Ces achats auraient d'ailleurs augmenté depuis le Brexit et l'accession de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. Selon lui toujours, la Nouvelle-Zélande est un pays très prisé pour cela. Les statistiques démontrent d'ailleurs qu'en 2016, des étrangers ont acheté plus de 3 500 kilomètres carrés de terres néo-zélandaises, soit, quatre fois plus qu'en 2010.

Paysage de Nouvelle-Zélande

Plusieurs « Ranchs » ont également été vendus, achetés par des milliardaires qui s’installent en Australie.

Un autre moyen d’échapper au cataclysme qui se profile à l’horizon, l’achat d’un grand yacht. Les ventes se multiplient dans ce secteur, avec une surenchère sur la dimension des unités. Nombreux sont ceux qui désormais dépassent la centaine de mètres. Petit problème, ces monstres sont très gourmands en carburant et, à moins d’avoir des stocks disséminés sur la planète, il risque fort d’être difficile de s’approvisionner en cas de cataclysme frappant l’ensemble de la planète. 

Passons à la deuxième information, celle-ci concerne la ‘’dette’’ en général, les dettes en particulier.

La dette !

J’ai déjà abordé succinctement le sujet dans un autre billet, mais apportons quelques précisions et éclaircissements.
L’on nous dit et répète, dans la quasi-totalité des médias, que la France est endettée pratiquement à 100 % de son PIB ! Mais de quoi parle-t-on exactement ? D’un côté d’une dette contractée par l’État Français et de l’autre du Produit Intérieur Brut de ce même pays, de la richesse interne créée par le pays France en une année. Il est grand temps de briser cette comparaison qui induit tout le monde en erreur.

Comparer dette sur PIB c’est un peu comme comparer votre propre dette au chiffre d’affaire réalisé par votre entreprise sur un an… Lorsque vous allez demander un prêt à votre banquier, celui-ci va vous demander quels sont vos revenus. À partir de ces revenus il va calculer le montant que vous allez pouvoir rembourser par mois ou par année, en tenant compte de vos charges.  Si ce montant, exprimé généralement en pourcentage de vos revenus, est égal ou supérieur au prêt demandé, il va vous octroyer ce dernier, dans le cas contraire le prêt vous sera refusé.

Donc une dette doit être comparée aux revenus et à la capacité de remboursement qui est un pourcentage de ces revenus.


Quels sont les revenus de l’État Français ?
À 95 % ce sont ses recettes fiscales, soit 292 milliards en 2016 ! 
(cf. http://comptespublics.fr/budget-de-letat/recettes-de-letat/)

Donc, en réalité l’État Français est endetté à hauteur de 753 % de ses revenus (2.200 milliards d'euros de dette que l’on divise par 292 milliards de revenus fiscaux). L’on comprend mieux ainsi qu’il va falloir bien plus qu’une année pour rembourser la dette.
L’État ne consacre que 10 % de ses revenus au remboursement de la dette (service de la dette).

Chaque année l’État dépense plus qu’il ne gagne, donc il va emprunter encore plus pour payer les remboursements.

Dans les journaux, faire exprès de confondre les revenus de l'Etat et le PIB, c'est comme confondre les revenus d'un patron (l'Etat) avec le chiffre d'affaire de la société qu'il dirige (le peuple de France).

Le salaire du patron et le chiffre d'affaires d'une société, ce n'est pas du tout la même chose.
De même, le PIB de la France n'a rien à voir avec les recettes fiscales de l'État qui est le seul argent disponible qui pourrait servir à rembourser l’énorme déficit de l’État Français.
Mais alors pourquoi les journalistes comparent-ils PIB et Dette ? Tout simplement parce que ça fait moins peur au public qui se fait tromper par cette fausse comparaison : combien ai-je entendu de journalistes ou commentateurs sur internet qui se trompent en disant qu'être endetté à 100%, c'est comme être endetté d'une année de salaire, ce n'est pas énorme...


Alors, qu'en réalité l'État est endetté à plus de 750%... Mais bien sûr, tant que cette fausse comparaison dure, cela arrange bien le gouvernement ; sinon tout le monde réaliserait le danger dans lequel on nous a mis, et nous serions tous dans la rue pour protester contre les dépenses de l’État. Cette comparaison avec le PIB, il faut dire ce que c’est vraiment : c’est de la manipulation. ''Dire que l’on peut rembourser une dette d’État avec du PIB est un mensonge éhonté! "

Tout cela n’est pas très réjouissant. Les milliardaires foutent le camp pour se mettre à l’abri d’un cataclysme à venir et l’on s’aperçoit que la dette ne pourra jamais être remboursée. Je n’ai parlé ici que de la dette française, de plus sans prendre en compte ce que l’on pourrait appeler le ‘’hors bilan’’ ; mais ce problème de dette n’est pas unique à la France, il concerne la plupart des pays dit développés. Wait and see, mais je ne pourrais que vous conseiller de ne pas trop attendre et de prévoir un plan B.

Dans mon prochain billet je vous donnerai une information sur l’évolution du système de gouvernance, ainsi que là où souhaiterait, d'après moi, nous mener notre jeune Président ‘’pion ‘’ du grand capital, de la finance et des multinationales. 

À toutes et à tous une excellente fin de semaine, bonnes vacances aux aoûtistes.

ME CONTACTER POUR

COMMANDER MES LIVRES,
VAN AÉROPORT et TRANSPORT SUR LUZON,
LOCATION MAISON / CONDOMINIUM À TERNATE,
TERRAINS À VENDRE,
CIRCUITS TOURISTIQUES SUR MESURE,
PÊCHE / PÊCHE PROMENADE EN MER,
ÉTUDES ET PRÉ-ÉTUDES DE MARCHÉ,
CRÉATION DE SOCIÉTÉ / JOINT-VENTURE / PARTNERSHIP,
ENQUÊTE, CONTRÔLE ET SURVEILLANCE,
STAGE D’ADAPTATION À L’EXPATRIATION EN IMMERSION, (NEW)
ME POSER DES QUESTIONS EN RAPPORT AVEC LES PHILIPPINES.
                        UN SEUL MAIL : asiatribart@gmail.com


Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.


Retrouvez-moi sur  :
Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.


Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à près de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.




Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines














Post a Comment