Sunday, May 11, 2014

QUOI, COMMENT ... MAIS QUE DITES-VOUS ?

Je connais un Américain qui vit dans le sud du pays et qui appelle cela ‘’Philippenglish’’, non ce n’es pas une erreur de clavier, pas une erreur de frappe.

Je sais, les différents dictionnaires, que ce soit le Webster américain, le dictionnaire de Cambridge, notre bon vieux Larousse ou le Petit Robert, aucun de ces dictionnaires ne reprend le mot.



Et pourtant, il faudrait bien trouver un mot qui définisse certaines expressions du langage philippin.

Dans un autre post, je définissais cela comme du ‘’Philglish’’, mais en fait ce n’est pas tout à fait cela. 

Aussi l’on pourrait définir le ‘’Philippenglish’’ comme la façon dont les Philippins utilisent, voire déforment certains mots de la langue anglaise, avant de les intégrer dans le langage courant.
Ce qui est le plus étonnant, c’est que bien que les Philippins utilisent différentes langues, langages, dialectes et sous-dialectes à travers l’archipel, le ‘’Philippenglish’’ est le même sur l’ensemble du territoire. De plus le ‘’Philippenglish’’ s’intègre parfaitement dans le langage de la vie courante.  

Donc, les Philippins n’utilisent pas certains mots, issus de l’anglais, comme la majorité des anglophones le font. Ils ne parlent pas l’anglais des Britanniques. Ils ne parlent pas non plus de la même façon que des Américains, des Australiens ou des Canadiens.

Oh, il est possible de les comprendre, mais souvent cela prend du temps et un peu de réflexion avant que d’arriver à saisir ce qu’ils veulent dire.
Il y a encore des phrases, même après plus de dix-sept ans de présence sur l’archipel, dont je n’ai toujours aucune idée de ce qu’elles veulent réellement dire ou exprimer.

George Bernard Shaw a dit un jour « Américains et Anglais sont séparés par un même langage ».

Ce que voulait dire Bernard Shaw, c’est que l’Angleterre et les États-Unis utilisent le même langage et pourtant, il est différent d’un côté ou de l’autre de l’Atlantique.


C’est la même chose aux Philippines, d’où l’appellation non officielle ‘’Philippenglish’’.
Je vais vous donner quelques exemples d’utilisation, par les Philippins, de mots anglais, des mots qui ne sont pas utilisés dans le sens où nous les utilisons généralement.

Ballpen
Il y a en anglais de nombreux mots composés avec pen. Nous avons les fountain pens, les foller pens, les felt tip pens et nous avons également les ballpoint pens.
Aux Philippines, la majorité de ces différents ‘’pens’’ sont tout simplement appelés ‘’ballpens’’, à ma connaissance le seul endroit au monde où il en est ainsi.

En fait le ballpen, à la manière philippine et pour faire court, désignerait le ballpoint pen, la pointe Bic, le stylo bille. Mais même les pens (stylos) qui n’ont pas de billes sont nommés ballpen, aussi comment être sûr de quoi l’on parle ? A ce que j’ai pu découvrir, il n’y a qu’une sorte de pen qui n’est pas appelé ballpen, c’est le felt tipped pen (le marker ou le feutre).
A noter que l’on utilise ici le nom ‘’marker’’ pour indiquer un felt tipped pen.

Apartelle
For rent (ou 4 rent), for sale (ou 4 sale) vous retrouverez souvent ces expressions pour louer ou vendre un bien immobilier. Apartelle est la combinaison de Hotel et Apartment (hôtel et appartement en français).

Motel
Un Motel est généralement un endroit où il est possible de dormir ou de se reposer pour pas cher, en endroit où aux Etats-Unis l’on paie la location à l’heure. Une sous-catégorie d’hôtel en quelque sorte. Pas véritablement l’endroit où vous allez emmener votre femme pour passer la nuit. Peut-être une ‘’girlfriend’’ pour un ‘’short time’’, pas plus. C’est ainsi que motel est décliné aux Philippines, un endroit où l’on va emmener une très récente conquête. En français nous aurions tendance à nommer cela un hôtel de passe.


Artist
En général lorsque nous faisons référence à un artiste, nous pensons le plus souvent à un peintre, un sculpteur, à une personne d’un cirque ou d’un music-hall. Ici le terme ‘’artist’’ est exclusivement, ou presque exclusivement réservés aux acteurs locaux de cinéma.

Bananacue
Il s’agit de la combinaison de deux mots : Banana (la banane) et Barbecue.
Le bananacue c’est une sorte de dessert (merienda) très populaire aux Philippines.
Le véritable bananacue est une banane plantain, pratiquement un légume, que l’on va enfiler sur un stick de bambou, puis enduire de margarine et que l’on saupoudre de sucre de canne roux avant de la  faire griller sur un feu de charbon de bois.

La version simplifiée ; vous remplacez le charbon de bois par de l’huile bouillante, c’est plus rapide et moins compliqué.

BBQ
Ça c’est le barbecue, mais version philippine.
De tout petits morceaux de viande, parfois de poisson, enfilés sur un stick de bambou et mis sur le grill.
La plupart du temps les pièces ont été longuement marinées avant d’être mises sur le barbecue.

Un beefsteak, une côte de bœuf ou une côte de porc sur le grill, ne seront pas considérés ici comme BBQ.

Bedspacer
Une personne qui, au lieu de louer une maison ou un appartement, va louer une pièce, le plus souvent un lit. Il y a souvent plusieurs bedspacers dans une seule pièce.
Cela peut également être dans une sorte de dortoir, où plusieurs occupants dorment dans une pièce unique, parfois même en étant plusieurs à partager un seul lit.


Biodata
Pratiquement tout le monde doit avoir son Biodata aux Philippines.
L’on aurait tendance à appeler cela un Curriculum Vitae en français.

Bold Movie
La pornographie est interdite aux Philippines (mais cela existe sans aucun doute possible).
Un film qui va au-delà du simple érotisme, un film que nous qualifierions de pornographique, est appelé ‘’Bold Movie’’ ou plus simplement un bold.

Un ou une artiste qui en montre un peu plus que la normale et qui effectue des galipettes devant la caméra, est appelé une ‘’bold star’’.

Boundary
En anglais, tel que je le connais, boundary c’est comme une frontière (border), une limite.
Les côtés, la clôture de votre propriété par exemple, délimitent votre ‘’boundary’’
Pas aux Philippines ou le terme à une signification toute différente.

Boundary c’est un loyer et pour être plus précis c’est le montant, généralement journalier, qu’un chauffeur va payer au propriétaire d’un véhicule afin de pouvoir utiliser ce véhicule, le plus souvent pour faire du transport en commun.


Canteen
Pour nous Français, ce mot diffère que peu dans sa signification, il veut dire cantine.
Mais pour les Américains, la cantine c’est cette malle en fer, souvent utilisée pour les déménagements, par les marins et  les soldats. 

Donc ici une cantine c’est une sorte de petit restaurant que l’on retrouve dans les écoles, les entreprises et les usines. Un Sari-sari store qui fait également restaurant pourra être appelé ‘’Canteen’’. Le mot n’est jamais utilisé pour désigner une malle en fer.


Carnapper
Vous connaissez certainement le mot Kidnapper, celui qui kidnappe une personne. 
Ils utilisent également ce mot sur l’archipel, mais un Carnapper  est celui qui kidnappe un ‘’car’’, une voiture. La personne qui vole une voiture est un ‘’Carnapper’’.
C’est un délit très grave aux Philippines, aussi grave que de kidnapper une personne.

Chit
Dans la majorité des pays du monde, lorsque vous vous exprimez dans la langue de Shakespeare pour vous faire comprendre, lorsque vous quittez le restaurant ou l’hôtel dans lequel vous vous trouvez, vous demandez « the check » ou « the bill », l’addition en français.
Pas aux Philippines, ici vous demandez the ‘’Chit’’. 

Attention que ce mot, dans une conversation courante, peut avoir une connotation quelque peu différente et ceci bien que l’orthographe n’en soit pas la même ; mais la prononciation, surtout à la française…

Les Philippins utilisent généralement un signe fait avec les deux mains pour indiquer qu’ils souhaitent avoir l’addition. J’y reviendrai une autre fois.

Crocodile
Pas une histoire de larmes, bien que…
Les officiers de Police chargés de la circulation sont souvent appelés ‘’Crocodiles’’, ‘’they only take a small bite’’.

Commute
To ‘’commute’’ signifie emprunter les transports en commun pour se déplacer.
Les jeepneys, baby-bus, mini-bus, bus, métro, etc., sont appelés ‘’Commuters’’



Bond Paper
Le papier que vous utilisez pour écrire, pour votre machine à écrire ou pour votre imprimante se nomme ‘’bond paper’’. Je pense du fait qu’il provient d’une rame de papier qui était emballée.
Également employé ‘’coupon bond’’.

Buy one take one
En français nous dirions ‘’deux pour le prix d’un’’.
En Angleterre ou en Amérique, lors d’une promotion par exemple, ‘’buy one, take one free’’.
En fait ici cela nous donne ‘’Buy one, take one’’.

Cela concerne aussi bien des objets que de la nourriture.
Très souvent les mini-restaurants qui vendent des hamburgers de marques locales offrent ce genre de promotion.

Dine-in or Take-out

En bon français et encore je n’en suis pas si sûr, l’on vous dirait « C’est pour manger sur place ou pour emporter » ?
En anglais on vous dira de même ‘’eat it there or get it to go’’. Ici ce n’est pas ‘’to go’’ c’est (it’s) ‘’to take out’’.

Doctora
Une femme docteur, un mot qui n’est normalement pas employé en anglais.

Dollar Speaking
Un Filipino qui parle trop en anglais est souvent surnommé ‘’Dollar Speaker’’  et vous pouvez me croire, ce n’est pas vraiment un compliment, ce serait même une insulte dans la plupart des cas. 

Cela s’adresse généralement à des Philippins qui ont perdu leurs racines, ou qui ont abandonné leur culture, ou encore, mais plus rarement, qui ont une trop haute opinion d’eux-même.
Parfois l’expression ‘’spokaning dollars’’ est utilisée.


Dormer
Une personne qui dort dans une dormitory (dortoir) s’appelle un ‘’dormer’’.

Eat all you can
C’est souvent que des restaurants proposent des buffets où il est possible de manger autant que l’on veut. En anglais l’on dit : ‘’all you can eat’’, ici ‘’eat all you can’’.

Exclusive School
Une école qui est très chère ou qui est d’un très haut niveau d’éducation sera dénommée ‘’Exclusive School’’.

Fill-up
Vous avez un document et il vous faut le compléter, par exemple pour une demande de visa et l’on va vous dire ‘’fill up the form’’. En général to fill up en anglais se réfère à un réservoir d’essence, à un verre… faites le plein !

For a While
Vous appelez quelqu’un au téléphone, une personne répond, mais pas la bonne et vous dites : « May I speak to Robert» ?, ou « Is Robert there » ? Au lieu de vous dire « Hold on please », invariablement l’on va vous répondre « For a while  Sir ».

Get Down
Non, il ne s’agit pas d’une chanson d’un groupe de rock, encore moins d’une dance…
Vous êtes dans un jeepney, vous arrivez à destination et alors, you d’ont ‘’get off’’ the jeepney, you ‘’get down’’.

Go Ahead
Vous êtes avec un groupe de gens, lors d’une session ‘’Tagay’’ par exemple et vous souhaitez partir avant les autres. Vous allez dire « I’ll go ahead’’ ou ‘’I’ll be going ahead.
Cette expression est normalement utilisée pour ‘’poursuivre’’. Par exemple, vous racontez une histoire et vous vous arrêtez. Celui qui vous écoute et qui souhaite entendre la fin de l’histoire va vous dire ‘’go ahead’’.
Poursuis ton histoire.


Green Joke
Une plaisanterie particulièrement salace.

GRO
Ce qui se traduit par Guest Relation Officer.
La plupart du temps un doux euphémisme pour désigner une prostituée, une jeune fille ou jeune femme chargée de ‘’divertir’’ un customer, un client dans un bar. Pas toujours, mais souvent (prostituée).

Kidnapable
Une personne qui est une cible potentielle pour des ‘’kidnappers’’.
Une personne issue d’une famille suffisamment riche pour payer une bonne rançon.

Middle Name
Les Philippins ont adopté le système espagnol pour les noms de famille.
Le middle name et le nom de famille de la mère, il est placé entre le prénom et le nom de famille (père), d’où son appellation ‘’Middle Name’’, le nom du milieu.

Nous trouvons le prénom, le nom de famille de la mère et le nom de famille.
Exemple : Emily Lopez De la Cruz où Lopez est le middle name.

Polo
C’est une sorte de chemise ou chemisette.
Cette sorte de chemisette qui vous permet néanmoins de porter une cravate.

Presidentiable
Une personne qui se présente à une élection présidentielle est appelée ‘’presidentiable’’, candidat à la présidence.

Rhum
Les Philippins ont adopté le rhum avec un h, alors qu’en anglais nous écrivons rum.


Salvage
En anglais on utilise ‘’execution’’ ou ‘’killing’’, salvage se traduisant en français par sauvetage, sauver.
Alors que les Philippins utilisent salvage pour dire d’une personne qu’elle a été sauvagement tuée, assassinée.

Slippers
En anglais ‘’flip-flops, alors qu’en français nous utilisons tongs.
Slippers voulant plutôt dire chaussons.

Toga
C’est la toge que portent les étudiants lors de la cérémonie de remise des diplômes.
En anglais on utilise gown.

Tomboy
Cette expression existe en anglais, mais elle se traduit par ‘’garçon manqué’’
Aux Philippines un tomboy est une lesbienne.

Rubber Shoes

Traduction, chaussures en caoutchouc ; ce que nous nommons des baskets ou des tennis, des chaussures de sport.

C.R
Confort Room, les toilettes (à prononcer si-are).

Coaster
Un petit bus utilisé dans les transports publics.

Parlor

Parlor veut dire le beauty salon, le salon de beauté ou coiffeur en français.
Les Philippins utilisent également beauty parlor.


1 2 3
Le sachet individuel de café avec lait et sucre, d’où le 1 2 3.
Ils utilisent également l’expression ‘’3 in one’’ (three in one).

Voilà quelques-uns des mots anglais qui sont utilisés couramment par les Philippins, même lorsqu’ils parlent le Tagalog, le Bisaya ou une autre langue locale.

Ce  sont des mots ou expressions qui n’ont pas la même signification, ou qui parfois n’ont aucune signification dans la langue anglaise.

Je dois avouer que j’en utilise couramment un certain nombre.

Pour ceux qui vivent sur l’archipel, utilisez-vous régulièrement ces expressions ?
Parlez-vous le ‘’Philippenglish’’ ?

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.


Chaque jeudi de 18 à 20 h, 12 à 14 h  en Europe sur Yahoo Messenger :
Pseudo < dtesteil >

Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.

Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres 
de côtes,des  milliers de plages de sable blanc, 
le soleil toute l’année ; des montagnes qui culminent 
à plus de 3.000 mètres,la jungle, les forêts, 
des paysages grandioses.
Une population chaleureuse et accueillante, 
des tribus colorées.Un excellent service de santé 
à un prix abordable. Le coût de la vie,un des plus bas 
au monde; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.
                           
Plus d'information sur la page ''livres''.


Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,


S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.

Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines



                                                                                                                                         
Post a Comment