Friday, April 6, 2012

LE RAVITAILLEMENT ... AUX PHILIPPINES !


  EST-ELLE réelle ?
            
 Est-elle celle qu’elle
              
   Prétend être ?


  Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines

Le ravitaillement aux Philippines !

Cela peut être un problème pour les nouveaux arrivants, pour ceux qui viennent s’installer pour la première fois, principalement s’il s’agit d’un endroit qu’ils connaissent peu ou pas.

Comment se ravitailler, où acheter les produits les plus courants ? Je ne pense pas uniquement à la nourriture, je parle de tous les produits que nous utilisons chaque jour, les produits les plus simples, les plus courants, qui ne le sont pas toujours ici.

Essayez de trouver du papier hygiénique, un liquide vaisselle, de la poudre à récurer, des croquettes pour chiens ou chats si vous habitez dans un barangay excentré d’une petite ville de province. Rien de tout cela n’est disponible dans les Sari-Sari locaux.

Donc il va falloir trouver une solution.

Maintenant, si vous vous trouvez à Makati, au Fort Bonifacio, à Forbes Park, ou dans un de ces quartiers modernes de manille ou d’une grande ville des Philippines … aucun problème, vos habitudes ne vont guère changer de ce que vous avez connu dans une ville moyenne d’Europe. Fauchon et Hédiard ne sont pas encore là, mais nous avons la possibilité de trouver pratiquement de tout dans ces quartiers.

Charcuterie, fromages français (c’est limité tout de même), pain, produits laitiers, viandes découpées plus ou moins à nos normes … Les différents Malls, ces immenses Centres Commerciaux présentent absolument de tout et il y a également les marchés, les marchés de Makati du samedi et le market-market du Fort, sept jours sur sept. Pâtisseries, fleurs coupées ou en pots, caves à vins, confitures, conserves, plats préparés et même, c’est nouveau, du jus de canne frais !

Bon, maintenant si vous êtes venu aux Philippines pour y vivre comme vous pourriez vivre dans le quartier de la défense, très bien, mais ce n’est pas mon truc et je pense ne pas être le seul dans cet état d’esprit.

Vous êtes dans, ou à proximité d’une grande ville, voir d’une ville moyenne de province ? Vous éprouverez un peu plus difficulté à trouver tous vos produits, mais c’est encore faisable. 


En cas de difficulté n’hésitez pas à demander des renseignements à d’autres expats installés depuis quelques temps, les bonnes adresses et les tuyaux s’échangent facilement.

Vous avez fait comme moi et avez décidé de vous retirer dans un coin un peu plus calme, un peu plus éloigné des commodités, je vais vous expliquer comment nous nous organisons.


Ici les distances ne veulent pas dire grand-chose et nous parlons plus volontiers de temps-distance. Je dois me rendre à tel endroit … distant d’une heure, pas de 20, 30 ou 40 kilomètres.
Pour vous ravitailler, vous avez trois principales possibilités.

Les Centres Commerciaux où nous trouvons de tout (que l’on nomme Malls ici).
Sauf à vivre dans l’île de Robinson et encore, il y aura bien un Mall situé dans un rayon de cinquante kilomètres de votre lieu de résidence.

Le Mall pour les courses que nous faisons une fois par semaine, voir deux fois par mois, le grand ravitaillement, le sérieux, celui qui va remplir le ou les caddies.
En général l’on y passe une partie de la journée, c’est climatisé, il y a le WiFi et si vous avez des enfants en bas âges, il y a de nombreuses attractions qui leur sont destinées. Les restaurants qui se trouvent en ces lieux sont foison, il y en a pour tous les goûts et les prix ne sont pas élevés.

Je ne parle pas d’acheter une bouteille de coke ou un paquet de cacahuètes, non je parle d’un achat groupé, épicerie, produits d’entretien, boissons, viandes, fruits et légumes … de ce dont une famille à besoins pour vivre et survivre aux pays des 7.107 îles.

Dans ce cas que recherche-t-on ? Le prix, avoir un bon prix, le choix et la possibilité de grouper les achats en un seul endroit, donc le ou les Malls !

Les prix ne sont certainement pas les plus bas que l’on puisse trouver, la climatisation et les services offerts se paient et je conseille de faire certains achats en dehors de ces Malls ou de panacher les achats.

En fonction de votre situation géographique, en fonction de la distance de votre domicile au Centre Commercial, votre gros ravitaillement pourra être complété par une visite à la Twice Grocerie, la supérette de proximité la ou les plus proches et les nombreux Sari-Sari Stores, les épiceries de quartier.

La supérette de quartier offre un choix limité, voir très limité, pas de viande, de produits frais, mais il est possible de se dépanner, d’y faire des compléments d’achat et ce à des prix souvent moins élevés que dans les Malls.

Votre troisième possibilité, les marchés.

Chaque ville possède son marché et son jour de marché.
Par exemple le vendredi pour Ternate, le Samedi pour Naïc et le dimanche pour Maragondon. Profitez de ce que des vendeurs extérieurs à la ville viennent durant ces jours de marché (c’est nettement moins cher), pour acheter, viandes (limitées à poulet, porc et bœuf), poissons et crustacés, fruits et légumes. C’est également au marché que vous achèterez le ‘’gatas’’, le lait de noix de coco, ingrédient indispensable à certains plats locaux.

Vous choisissez votre ou vos noix que vous payez, le vendeur casse la noix en deux, vide l’eau de coco (vous pouvez lui demander de vous réserver l’eau que vous allez boire immédiatement), gratte la pulpe avec une machine et met la pulpe dans un sac plastique qu’il vous tend. Délicieux avec poisson, poulet et même porc !

Pour le pain, dans les Malls vous pouvez trouver du pain qui ressemble, plus ou moins au nôtre, baguette, pain de campagne … mais je vous conseille de faire vous-même votre pain, ce n’est pas compliqué du tout.
Autrement, les Bakeries (boulangeries)locales  ne proposent, au mieux, que du pain de mie en tranche … souvent légèrement sucré, le goût américanisé. 

Vous connaissez maintenant les trois principales sources de ravitaillement que vous pouvez utiliser pour faire ‘’vos courses’’ !

Le Mall, l’épicerie de gros et le marché.

Vous compléterez, pour des bricoles, avec les innombrables et incontournables Sari-Sari Stores. Vous êtes en panne de sel, poivre, huile, vinaigre, laurier, sauce tomate, etc. Pas besoin de faire trente kilomètres, je fais le pari qu’à moins de cinquante mètres de votre domicile se trouve au moins un de ces Sari-Sari Stores.
Le Sari-Sari présente également l’avantage d’avoir des boissons fraîches, Coke, Sprite, Royal, Fanta, bières …  disponibles !

Néanmoins, le Sari-Sari est généralement 20 % plus cher que l’épicerie de gros.

Attention avec la glace vendue dans ces boutiques, je ne garantis pas que l’eau utilisée soit de l’eau minérale … intestins fragiles s’abstenir.


Maintenant que vous savez que vous ne pouvez pas mourir de faim aux pays des 7.107 îles, que vous avez une petite idée où trouver les différents produits qui vous seront nécessaires, il ne vous reste plus qu’à nous rejoindre.




Joyeuses fêtes de Pâques et
Mabuhay aux Philippines !


Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.


Rejoignez moi sur en anglais : 

< wwwfrenchlivinginthephilippines.blogspot.com >, 
pour plus d'information.





Mon petit livre “101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible.

Vous trouverez plus d’information sur la page "Livres".




OFFREZ-LUI UN CADEAU !Ce qui est fortement apprécié en ce moment :
Load pour son cellphone, P300 / P600 / P900 / P1.500 …
En Smart, Globe ou Sun Cellular
Elle peut ainsi vous parler pendant des dizaines de minutes et envoyer des centaines de messages,
Connexion Internet prépayée.
Consultez la page ‘’Offrez-lui un cadeau’’ !
Post a Comment