Sunday, November 13, 2011

TAIWAN ... AUSSI ?

Taïwan aussi … se prépare.

Le risque d’un conflit dans les Spratlys, cet archipel composé de poussières d’îles à l’ouest de Palawan (Philippines) et de Bornéo (Brunei et Malaisie), est présent dans tous les esprits … et chacun se renforce et se prépare.

Le Ministre de la défense de Taiwan a annoncé un plan de déploiement de missiles dans la Mer de Chine du Sud, du fait que ses rivaux sur les îles disputées des Spratlys ont renforcé leurs armements sur les positions tenues.


Kao-Hua-Chu a confirmé une proposition du comité de la défense du mercredi 12 octobre, proposition demandant à ce que les unités de Gardes-côtes stationnées sur les îles de Taiping et Pratas, toutes deux revendiquées par la Chine, soient armées avec des missiles Chaparral ou Tien Chien I.

Le Ministre Ko a été très clair en faisant savoir qu’il approuvait la proposition, ceci dans un compte rendu diffusé par Lin Yu-fang le législateur du parti au pouvoir, le Kuomintang. Parti qui pousse pour ce déploiement de missiles.

Apparemment, sans tenir compte de la montée des tensions régionales, Ko dit que les Gardes-côtes pourraient avoir besoin d’un armement plus moderne que les Chaparral que Taïwan a acquis dans les années 80.


Peut être allons-nous donner priorité à des missiles de défense aérienne plus modernes et avancés que les Tien Chien I, d’autre part les Chaparral sont maintenant vieux et dépassés.

Ce plan de déploiement de missiles fait suite à un rapport publié en  juillet dernier, rapport qui démontre que les Gardes-côtes de Taiwan sont vulnérables face à la montée de la tension dans le secteur.

Taïwan, le Vietnam, Brunei, la Chine, la Malaisie et les Philippines revendiquent la souveraineté sur toute ou partie des îles Spratlys, îles sous lesquelles pourraient se trouver de riches gisements de pétrole et de gaz. 

A ce jour les Gardes-côtes Taïwanais disposent d’une garnison forte de 130 hommes sur Taiping, la plus grande île de l’archipel des Spratlys.

Lin dit que la proposition de déployer des missiles sol-air est tout à fait légitime, citant le récent rapport du Ministre, du fait des renforcements militaires du Vietnam et d’autres pays voisins de la zone.
Le Vietnam a déployé des milliers de Marines sur cette zone et patrouille régulièrement avec des jets de combat de fabrication russe, des Su-27 SK et Su-30 MK2, ajoute Lin citant toujours le rapport.
Par contraste, les Gardes-côtes taïwanais ne sont équipés que de canons de 20 mm.


Le Ministre de la défense a ajouté qu’en cas de conflit militaire, les Garde-côtes de Taïwan pourraient difficilement se défendre contre les forces philippines, qui elles disposent de navires de guerre armés dans le secteur.


J’apporte quelques petites précisions pour ceux qui ne seraient pas familiers avec les disputes qui opposent les protagonistes au sujet de la souveraineté de cette partie du sud de la Mer de Chine.
Le plus gros danger provient bien évidemment des revendications, de la puissance et de l’agressivité de la Chine.

Mais Taïwan ne veut pas incriminer directement la Chine, n’oublions pas que Taïwan est considérée par cette dernière comme une province dissidente. N’envenimons pas les choses plus qu’elles ne le sont.

De ce fait, l’on préfère indiquer du côté de Taipei, que le danger provient des Philippines. Bonne occasion de rappeler aux Etats-Unis que Taiwan est leur meilleur allié dans la région, alors que Washington commence à ‘’armer’’ les Philippines et à faire certaines ouvertures. 

Les Philippines ont récemment acheté le BRP Gregorio Del Pilar (PF-15) un ancien Garde-côte US réformé de la classe Hamilton Cutters. Il faut savoir que la majorité des navires de la marine philippine datent de la seconde guerre mondiale.

Chapparal : Missile Sol-Air autopropulsé de l’armée américaine, généralement monté (par 4) sur un véhicule porteur M113 et utilisé en long range (longue portée).
Mise en service : début des années 80
Retiré du service (USA) fin des années 90.

Tien Chien I : Normalement un missile Air-Air de courte portée, guidé par infra-rouge, développé et fabriqué par Taïwan.

Sukhoi Su-27SK : Chasseur biréacteurs de supériorité aérienne à long rayon d’action, capable de Mach 2,35 à 11.000 m. Autonomie de l’ordre de 3.500/3.900 kilomètres (divisé par deux pour le rayon d’action). Un peu comparable au F 15 eagle américain.
Nom de code OTAN : Flanker

Sukhoi Su-30MK2 : la Russie et le Vietnam ont signé un agrément pour la vente de huit Su-30MKE en janvier 2009. C’est en fait une version biplace et améliorée du Su-27 (code NATO Flanker) avec une électronique plus sophistiquée et capable de lancer des missiles contre des navires, Air-Mer.


Comment vont se terminer les choses au sujet de ces poussières d’îles, de rochers, de bancs de sable, d’écueils et de récifs ? Chacun semble y mettre du sien pour faire monter la pression et les Américains ne sont pas les derniers.


Les Américains vont prochainement quitter l’Irak et l’Afghanistan et il y a fort à parier que toute leur attention (militaire) va se focaliser sur le Sud-est-Asiatique. 
Contrer et contrôler la Chine, protéger et préserver leurs intérêts (leurs ventes d’armes).
La guerre des Spratlys ?


Avis, critiques et commentaires, comme toujours sont les bienvenus.


Sur < www.expatauxphilippines.blogspot.com >, un sujet qui pourrait en intéresser certains : ‘’l’inflation’’.



Pour ceux qui souhaiteraient nous rejoindre et qui seraient un peu juste, financièrement parlant, mon petit livre : < 101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre >, peut apporter une réponse positive à ceux qui douteraient encore !

Contactez-moi sous < frenchlivinginthephilippines@gmail.com >.
Post a Comment