Tuesday, August 30, 2011

LA RETRAITE ... A 45 ANS !


Plus le temps de la retraite approche et plus elle s’éloigne !
C’est un peu ça, non ?

Et ce n’est que le début … 60, 62 … 65, 68 … 70, 75 ans, la suite au prochain numéro, je ne verrais pas, je serai très certainement aux abonnés absents. Il ne faut pas se faire d’illusions, avec le système économique en place il va bien falloir que les gens, sous prétexte de l’allongement de la durée de vie, continuent à travailler de plus en plus âgés.


Un paradoxe quand on sait qu’il y a de plus en plus de gens au chômage, que l’on ne remplace qu’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite et que des entreprises comme Foxtonn envisagent de remplacer les ouvriers humains par des robots !
Quel travail va-t-on pouvoir donner aux gens, que vont-ils bien pouvoir faire. Pointer au chômage jusqu’à 75 ans ?

Mettre en chantier de grands travaux ? Avec les caisses qui sont vides et les restrictions budgétaires qui s’annoncent, ce n’est pas vraiment le moment. Alors, quoi ?

D’un autre côté il faut que les gens consomment pour faire tourner les usines, Donc, on va les forcer à consommer en leur donnant accès à de l’argent facile. Argent qu’ils vont passer toute leur vie à rembourser, un crédit tout juste remboursé, ils empruntent à nouveau : le dernier modèle de machine à laver, celle qui plie le linge et le range dans les armoires ; la TV écran géant extra-plat, celui qui passe entre le mur et la peinture ; les derniers  modèles d’Ipod, Ipad, blackberry, ceux dont on a du mal à se servir tant les touches sont difficiles d’accès ; la BMW série 3, diffusion limitée, celle qui roule à 250 kilomètres heure, alors que les vitesses maximales sont de plus en plus limitées vers le bas et qu’il y a de plus en plus de radars et de gendarmes sur les routes.

Il doit y avoir un  accord secret entre constructeurs et gouvernements, ‘’faites des voitures de plus en plus rapides et nous, avec nos radars l’on fait rentrer l’argent, l’on ponctionne un peu plus’’.

Le dernier matelas pour dormir, celui qui règle la température, l’humidité, qui joue une berceuse pour vous endormir, etc. Toutes ces choses inutiles que l’on achète sur un coup de cœur et qui vont finir au grenier, inutiles et inutilisées.


Attention, tout le monde ne devient pas centenaire ! Il y en a peut-être de plus en plus, mais il y a encore de nombreuses personnes qui décèdent avant d’atteindre les soixante-quinze ans !
Et même en bonne santé, passé les 75 ans ce n’est plus vraiment cela, il y a tout de même de plus en plus de limitations : nourriture, boissons, se déplacer, la vue et j’en passe …

Si c’est pour passer la majeure partie de sa retraite dans une chaise longue, une couverture sur les genoux à regarder la télévision ou un film sur le DVD. Bonjour la retraite !

D’un autre côté il faut les comprendre nos grands penseurs, nos grosses têtes, ceux qui nous dirigent.
Il y a aujourd’hui un peu plus de 15 millions de Français qui sont à la retraite et sur ces 15 millions il y en a un peu plus d’un million qui vivent à l’étranger. Espagne, Italie, Maroc, Maurice sont les destinations privilégiées, mais l’Asie du sud-est attire également de plus en plus. Hong-Kong, Thaïlande, Vietnam, Cambodge …

Si au départ ces retraités recherchent avant tout le soleil, il y a de plus en plus une tendance à fuir un pays où les prélèvements de toutes sortes sont, pour certains, devenus intolérables. Vivre comme un miséreux dans son petit pavillon de banlieue, voir une ou deux fois par an les enfants et petits enfants qui ont fait leur vie dans une autre région, une belote par semaine au club local des anciens, une ou deux sorties au théâtre dans l’année, on relit de vieux bouquins, madame s’est mise à tricoter … Comme les retraites vont-elles aussi diminuer ; faute d’avoir mis suffisamment de côté, d’une façon ou d’une autre, il va falloir encore se serrer la ceinture pour ceux dont la retraite est encore un peu éloignée.


Donc revenons à nos ‘’chers dirigeants’’, dans le sens de dépensiers, que leur ont soufflé leurs grands conseillers économiques ? A ce jour un peu plus d’un million de retraités partent vivre à l’étranger … 1, 6 % de la population totale. Je parle pour la France, mais la situation est à peu près la même, pour la partie nord de l’Europe ainsi que pour les Etats-Unis et le Canada.

Admettons que demain, compte tenu d’une situation intérieure qui s’est dégradée, économie, sécurité, météorologie (vous savez le réchauffement climatique), écologie (une petite centrale qui a explosé), ce ne soit pas un, mais huit millions de retraités qui partent vers des pâturages plus verts … c’est dans ce cas 13 % de la population du pays qui a foutu le camp et qui ne va plus payer de TVA, d’autres taxes et impôts, qui ne va plus consommer.


Donc il  va falloir retenir tout ce petit monde au bercail. Vous consommez et vous payez ici, pas dans ces pays paradisiaques où le coût de la vie est dérisoire, où vous pouvez vivre comme un roi pour le prix d’un loyer et ou les impôts et taxes sont nuls ou quasi-nuls. Loyer que va vous payer le fana de la Rat Race, celui qui va continuer à s’épuiser pour payer ses crédits, ses impôts, ses taxes … faire vivre l’Etat et en même temps vous faire vivre.

Comment nos grands penseurs ont-ils retenu tout ce petit monde jusqu’à présent ? En endettant les citoyens, en les obligeant à consommer encore et encore plus … comment partir avant l’âge de la retraite si l’on a des crédits à payer ? Il faut continuer à travailler … pour rembourser ! Donc si l’on repousse la date du départ en retraite, l’on va repousser la date à laquelle le citoyen va pouvoir faire le choix de quitter le pays. Et l’on va faire en sorte qu’il consomme toujours plus … les banques prêtent maintenant, pratiquement jusqu’à l’article de la mort.

Bon, maintenant imaginons, la cinquantaine approche, les enfants qui sont grands ont quitté le cocon familial, bobonne vient de demander le divorce … vous allez enfin commencer à pouvoir réellement ‘’vivre’’. Comment ?
Vous allez quitter la Rat-Race. Plus de dettes, de coût de la vie excessif, de consommation et de dépenses qui ne vous ont jamais autorisé à vivre une vie plus relaxe, détendue, reposante, plus enrichissante, plus joyeuse. Vous saurez, enfin, ce qu’est d’apprécier chaque jour qui passe.


Vous vous souvenez de ce film, Soleil vert ?
Un film d’anticipation des années 70, dont l’action est censée se passer à New York, en 2023 si ma mémoire est bonne. La terre est surpeuplée, polluée, les animaux et végétaux sont morts, l’environnement totalement détruit et plus rien à manger. Plus rien à manger de naturel, pour le peuple. Les dirigeants, eux, continuent à avoir une excellente nourriture, naturelle, de celle que nous connaissons aujourd’hui. Le peuple, lui se nourrit de ‘’pilules’’ fabriquées’’ par une multinationale, les ‘’Soylen’’.

Les anciens, passés un certain âge auquel ils ne peuvent plus travailler, sont euthanasiés. Avant que de passer l’arme à gauche, ils ont la possibilité de revoir, pratiquement en trois dimensions, ce qu’était la terre avant que les dirigeants ne détruisent totalement l’environnement, du fait de leur rapacité à faire toujours plus de profit. Et la chair des vieux … sert à fabrique les ‘’Soylen’’.


Méditez ! Avez-vous l’intention de finir sous forme de Soylen ?

Je vais essayer de vous aider. Cela va juste vous obliger à faire quelques exercices mentaux afin de mettre en place un plan qui va changer votre vie. Pratiquement tout le monde peut survivre dans un environnement plus cool, joyeux et détendu, que la cave dans laquelle vous rodez.

Quel est votre état d’esprit ? Etes-vous heureux, joyeux, pensez-vous réellement apprécier la vie à sa juste valeur ? Il ne vous manque rien, tout est parfait ?
Vous pouvez faire quelque chose pour sortir de cette misère actuelle, de ce cycle infernal de travailler, acheter et consommer sans cesse, sans jamais prendre le temps de regarder passer le temps. Vivre plus simplement une vie plus remplie, plus accomplie, plus aboutie. L’argent ne peut vous acheter le bonheur.

Comment rompre le cercle infernal, prendre sa retraite ou semi retraite avant l’heure, bien avant l’heure ?

Je me souviens d’un ami. Passé 45 ans sa femme le plaque … divorce, il se raccroche à sa maison et à ses chiens ; il rachète la part de sa femme pour garder la maison et pendants dix ans … pas une sortie, il mange de la m….  il reste désespérément seul, au bord du suicide.
Non merci, pas pour moi !

Le divorce est en cours ou vous avez divorcé, commencez par vendre tout ce que vous possédez, je dis tout : la maison principale, la résidence secondaire, les voitures, les meubles, les livres, tableaux, vendez absolument tout … oui, même votre Rollex, la tondeuse à gazon, l’outillage … donnez à une œuvre charitable ce que vous ne pouvez vendre. Même vos actions de chasse, les parts du golf club, vos costumes en alpaga … tout doit disparaitre.

Ouf, vous vous sentez mieux !   
Placez votre capital ainsi obtenu de façon pépère, pas de risque, sauf à être un spécialiste des placements financiers et encore, cela pourrait perturber votre nouvelle vie.

Vous avez pris la peine, en fonction de vos connaissances, de vos aspirations et de votre expérience, de choisir une destination sous les tropique ou proche de l’équateur. Un pays où le coût de la vie est un des plus bas, où la monnaie n’est pas trop forte, un pays où il fait chaud, où les gens sont sympas, où l’on peut louer pas cher et où la bière est bonne. Pas besoin de chauffage, de maison construite pour l’éternité, de meuble précieux, simple … faisons simple, mais confortable.


Quelque pays, de mémoire : Guatemala, Honduras, Nicaragua, pour ce qui est de l’Amérique, l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge, le Vietnam, les Philippines, en Asie du sud-est. Les gens parlent anglais aux Philippines, ce qui est un gros avantage, au début de l’aventure tout du moins.

Comme je l’ai expliqué dans un autre post, maintenant que vous êtes sur place, tout le secret réside dans le fait que vous aller avoir des revenus de pays riche et que vos dépenses vont correspondre à celles d’un pays pauvre. Donc vous allez dépenser relativement peu.

Soit vous avez assez pour vivre avec les intérêts de votre capital, soit il vous faut générer quelques revenus sous le soleil. Ce n’est pas si difficile que cela peut paraitre. J’ai donné plusieurs exemples dans d’autres posts et je développe cela plus en détail dans mon petit livre, ‘’101 façons de générer des revenus aux Philippines, pour y vivre’’. A quelques exceptions près, cela reste valable pour l’ensemble des pays cités ci-avant.

J’ai pris le cas d’un homme divorcé ou sur le point de divorcer, mais ceci reste valable pour un couple qui souhaiterait changer radicalement de vie. Dans ce cas, vous avez la possibilité de louer votre maison ou appartement principal, de faire la même chose pour une résidence secondaire, si vous en possédez une. Vous allez pouvoir vivre uniquement sur les loyers.
Idem pour un célibataire. Encore mieux, car il ne va pas rester célibataire longtemps, impossible de rester célibataire aux pays des 7.107 îles.

Comme je l’explique dans mon livre, il y a également de la place pour des plus jeunes. Nous avons ici des ‘’Gurus’’ du net qui ont tout juste vingt ans et qui vivent dans des coins reculés, dans les montagnes, sur des îles, au bord des plages … Mais cela n’est pas réservé aux seuls ‘’Gurus’’ du Net. En ce qui me concerne, je ne connais pas grand-chose à l’informatique.

Souhaitez-vous devenir un ‘’Soyen’’ ? Il y a des centaines de milliers d’étrangers qui vivent ici et qui vivent bien. Tous, loin de là, ne sont pas des retraités avec des pensions de milliardaires.  

N'oubliez pas qu’ici un couple peut vivre avec € 600,  vivre bien avec € 1.000 et comme des coqs en pâte au-dessus de 1.500.

Qu’attendez-vous pour prendre votre part de paradis, venez nous rejoindre, que cela soit en Amérique ou en Asie, au Cambodge ou aux Philippines, quittez la Rat-Race … pour ‘’vivre’’.




Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

Chaque jeudi de 18 à 20 h, 12 à 14 h  en Europe sur Yahoo Messenger :
Pseudo < dtesteil >

Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.

Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres 
de côtes,des  milliers de plages de sable blanc, 
le soleil toute l’année ; des montagnes qui culminent 
à plus de 3.000 mètres,la jungle, les forêts, 
des paysages grandioses.
Une population chaleureuse et accueillante, 
des tribus colorées.Un excellent service de santé 
à un prix abordable. Le coût de la vie,un des plus bas 
au monde; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.
                           
Plus d'information sur la page ''livres''.


Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,


S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.

Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines










                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                


Post a Comment