Sunday, July 18, 2010

CONSON, PREMIER DE SAISON


BASYANG, qui porte le nom international de CONSON, a quitté les Philippines, en route pour la Chine.

Comme prédit par ‘’The Philippines Atmospheric Geophysical Astronomical Services Administration’’ (PAGASA), l’agence locale de météorologie, le typhon Basyang a quitté la zone de responsabilité des Philippines jeudi matin et ce dirige maintenant vers la Chine Continentale.

C’est à peu près tout en ce qui concerne les prévisions exactes de cette agence.
En effet, ce qui dimanche 11 juillet n’était qu’une petite zone de basses pressions c’est transformé le lundi soir en tempête tropicale, puis en typhon le mardi matin.

L’agence a alors placé quatre provinces sous alerte Nº 3, une dizaine sous alerte Nº 2 et quelques autres dont Cavite et Batangas sous alerte Nº 1 (vents de moins de 63 km/h). Selon l’agence, le typhon était censé remonter sur le NNW à NW.

L’agence japonaise, Japan Meteorological Agency avait un tout autre tracé pour le parcours présumé du typhon et faisait passer celui-ci à une centaine de kilomètres au nord de Manille avant de remonter sur le NW.

Seule l’agence américaine JTWC avait une prévision proche de la réalité, faisant passer le typhon directement sur Manille et avec des vents, en vitesse et direction, conformes à la réalité.
Pagasa qui prévoyait un atterrissage de Basyang entre les provinces de Quezón et Aurora (centre est de Luzon) pour remonter sur le nord, s’est une fois de plus égarée dans ses prévisions.


A partir de Catanduanes, le typhon a tracé sa route au 270° (plein ouest) et n’a pas varié sa course avant d’avoir complètement traversé cette partie centrale de Luzon.
Résultat, nous qui étions sous signal Nº 1, tout comme la province de Batangas d’ailleurs et qui pouvions espérer des vents d’un maximum de 63 km/h, nous sommes retrouvés en plein sur le passage de Basyang avec des vents de 120 km/h soutenus et des pointes à 130/150 km/h.

Cela a commencé vers 17 : 30 H (le 13 juillet) avec de fortes pluies orageuses et au moins un éclair par seconde, tout ceci avec un très léger vent de secteur ouest. La pluie a cessé vers 20 : 00 H ; puis vers 23 : 00 H, le vent faible au début s’est levé, par vagues successives, de plus en plus fort, la pluie à l’horizontale qui crépite sur les toits de tôles ondulées, les rafales de plus en plus fortes. Le bruit des branches qui craquent, les tôles qui gémissent avant de s’arracher, puis à tomber avant que de rouler à terre …

Depuis 01 : 00 h  le courant est coupé et nous sommes maintenant dans le noir le plus complet.
Nous sommes chanceux le vent est du secteur Nord ; nous n’avons que très peu d’ouvertures sur ce côté.
Impossible de dormir, trop de bruits. La pluie, le vent, les tôles, les branches et objets divers qui déménagent, portes qui cognent contre les chambranles, les fenêtres qui vibrent et ce sifflement …

Il fait moins chaud, mais il fait toujours chaud, surtout sans climatiseurs et ventilateurs. Les moustiques attaquent et nous allumons une lampe tempête pour préparer les ’’Katol’’, les serpentins d’encens anti moustiques, comme au bon vieux temps.

Vers 03 : 30 H, en quelques minutes le vent tombe et il ne pleut plus. Le silence, juste troublé par l’eau qui s’écoule dans les gouttières, rigoles ou qui s’égoutte des toits. Impressionnant changement, brutal, sans avertissement préalable, inquiétant.

Mon épouse qui comme moi ne dormait pas : « Le typhon est passé, ouf … pas de dégâts chez nous ».
Pas certain, pas certain du tout, un typhon ne s’arrête jamais aussi brutalement …
Nous sommes dans l’œil, dans l’œil du typhon.

Une demi-heure plus tard vent et pluie recommençaient avec la même violence, le seul changement, d’importance, le vent avait tourné de 180° et arrivait maintenant du sud, là où nous avons la plupart de nos ouvertures.

Résultat, trois matelas positionnés contre les fenêtres des chambres (en cas d’explosion des vitres) trempés et deux centimètres d’eau dans la cuisine.

Six heures du matin, c’est terminé, il pluviote, mais plus de vent. Les rues de Ternate sont jonchées de branches et de feuilles, plusieurs arbres déracinés sont tombés sur la route et bloquent partiellement le passage. Tous les bananiers sont à terre, 10% des cocotiers ont été décapités et peut-être 25% des acacias ont de grosses branches de cassées.


Si nous avions été prévenus … nous aurions pu nous préparer.

15 juillet, 17 : 00h.
Le dernier bulletin météorologique concernant Basyang (nom international Conson) indique que le typhon se trouve maintenant à 400 kilomètres ouest-nord-ouest de la ville de Dagupan.

Avant de quitter la zone de responsabilité des Philippines, Basyang faisait route vers la Chine à 19 km/h avec des vents de 85 km/h et des pointes à 100.

Le Gouvernement décompte 23 morts, 59 disparus et 14 personnes sérieusement blessées. Mais nous pouvons être sûres que le bilan va s’alourdir dans les jours qui viennent. De nombreux endroits et villages sont encore isolés et inaccessibles, de nombreux relais téléphoniques sont hors d’usage et l’électricité n’est pas partout rétablie.

Le typhon a atteint les côtes des Philippines dans la nuit de mardi et a ravagé Metro Manila et la partie centrale de Luzon ; au moins 13.000 familles ont été affectées.
Une grande partie de Luzon s’est retrouvée dans le noir dans la nuit de mardi à mercredi, Basyang ayant endommagé de nombreuses lignes de transmission électrique. Du fait de la pénurie d’énergie électrique engendrée, des coupures de courant tournantes sont prévues sur la partie centrale de Luzon dans les prochains jours.

Le nouveau Président, Benigno ‘’Noynoy’’ Aquino III a admonesté le Bureau Météorologique pour son incapacité à prévoir que le typhon Conson passerait sur Manille et ses environs.
Durant un meeting d’urgence demandé par le National Disaster Coordination Council (NDCC), le Président Aquino a fait savoir à PAGASA que des informations fiables du temps étaient vitales pour le Gouvernement dans sa préparation de la prévention des désastres.

«Ces informations nous ont manqué et nous avons ce problème depuis longtemps. Vous devez faire ce que vous êtes supposés de faire … ceci n’est pas acceptable.


J’espère que c’est la dernière fois que vous nous envoyez dans un endroit autre que dans celui dans lequel nous aurions dû nous trouver» a-t’il ajouté.
Le bulletin météorologique de Pagasa de mardi indiquait que Metro Manila se trouvait dans la zone sous signal Nº 1, zone qui allait connaitre des vents de 30 à 60 km/h.
En fait, une tempête bien plus forte a frappé la capitale la privant d’électricité durant de longues heures et journées par endroits.

A 07 : 30 H mercredi 20% de la Capitale disposait de courant après les premières réparations.

La mort de 20 pêcheurs, confirmée par les Gardes-côtes, porte à 43 le nombre de morts et le nombre de disparus et lui aussi en forte augmentation.

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

Chaque jeudi de 18 à 20 h, 12 à 14 h  en Europe sur Yahoo Messenger :
Pseudo < dtesteil >

Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.

Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres 
de côtes,des  milliers de plages de sable blanc, 
le soleil toute l’année ; des montagnes qui culminent 
à plus de 3.000 mètres,la jungle, les forêts, 
des paysages grandioses.
Une population chaleureuse et accueillante, 
des tribus colorées.Un excellent service de santé 
à un prix abordable. Le coût de la vie,un des plus bas 
au monde; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.
                           
Plus d'information sur la page ''livres''.


Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,


S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.

Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines


Post a Comment