Wednesday, April 20, 2016

IL FAUT FAIRE AVEC ... AUX PHILIPPINES !

OUI, IL FAUT FAIRE AVEC

C’est quelque chose qui, pour celui qui vient s’installer aux Philippines, doit impérativement être pris en compte ; je veux parler de ce que nous nommons ici les ‘’Brown-out’’ ou en bon français les délestages de courant électrique. En anglais l’on parle de black-out.


Vous êtes nombreux à me demander « où est-il le plus agréable de vivre aux Philippines ? » Ce en quoi je vous réponds généralement par : « venez, visitez, découvrez et faite votre propre choix ».

Pour simplifier nous dirons que le réseau électrique philippin est divisé en trois ‘’grids’’, trois réseaux ou trois grilles si vous préférez et ces réseaux ne sont pas interconnectés.
Ces trois réseaux correspondent aux trois grandes régions des Philippines ; à savoir Luzon, la plus grande île et siège de la capitale Manille, les Visayas au centre du pays et Mindanao tout au sud.

Néanmoins, certaines îles comme Palawan et Mindoro ont de petits réseaux indépendants.

Si Luzon est en surcapacité de production électrique, c'est-à-dire que la production y est supérieure à la consommation, les Visayas sont tout juste à l’équilibre et Mindanao est largement déficitaire. Ce qui veut dire qu’il va y avoir de nombreuses coupures de courant sur Mindanao et quelques coupures plus ou moins épisodiques sur les Visayas.

D’après certaines relations qui vivent à Dumaguete, la ville subit en ce moment des délestages journaliers. Certains sont annoncés, d’autres pas et le pire, certains annoncés ne se produisent pas. La ville de Lipa, qui se situe à quatre-vingt cinq kilomètres au sud de Manille est également touchée, bien qu’elle se situe sur Luzon.

Et cela risque de perdurer. En effet la consommation électrique, du fait de l’accroissement de la population et de la modernisation de l’archipel, est en constante augmentation sur les trois régions.


Sur Mindanao il existe plusieurs centrales hydroélectriques. Du fait d’une pluviométrie inférieure aux normales saisonnières, merci El Niño, la situation risque fort de perdurer jusqu’aux prochaines pluies qui n’arriveront pas avant juillet-août. Les barrages sont déjà vides. À noter que Davao City semble être actuellement une des villes les plus touchées sur la grande île du sud (une centrale à charbon est en maintenance).

Ce dont je souhaiterais vous parler aujourd’hui c'est des possibilités qui existent afin de traiter, de négocier avec ce problème. Pour vous donner une idée, depuis plusieurs semaines Davao subi deux coupures journalières de cinq heures ; une le matin, une l’après-midi et en prime, en fonction des quartiers, une ou deux heures supplémentaires durant la nuit. Tout de même ! Donc, douze heures sans électricité par vingt-quatre heures et majoritairement durant les heures de travail, les heures de jour.

La première idée qui vient à l’esprit, avoir un générateur électrique, un petit groupe électrogène.

Oui, mais c’est assez contraignant et de plus coûte relativement cher, non pas à l’achat, mais en utilisation journalière. Un petit 2, 5 KVA, 2.500 watts, est en général suffisant pour faire fonctionner un réfrigérateur, une télévision, un PC, l’éclairage et quelques autres bricoles dans la maison. Par contre, il risque d’être un peu juste si vous avez un ou plusieurs ‘’air-con’’, des climatiseurs. 


Faites vos calculs en tenant compte du fait que votre générateur de 2.500 watts, ne délivrera que de 2.000 à 2.200 watts au maximum.

Coût estimatif d’un groupe :
-  2.500 / 3.000 watts essence ……………………. 25.000 / 30.000 pesos,
-  2.500 / 3.000 watts diesel ………………..……...30.000 / 50.000 pesos
Les prix variant en fonction des options : démarreur électrique, isolation phonique, capacité de la batterie, etc.

Maintenant pour ce qui est de la consommation horaire, comptez un litre à un litre et demi pour l’essence et un peu moins d’un litre pour le diesel.
N’oubliez pas que même avec une bonne isolation la chose est bruyante et que l’entretien est contraignant sous notre climat.

Vous êtes dans une province qui subit des délestages journaliers et qui sont annoncés, il va donc falloir programmer votre emploi du temps.  La première chose que vous allez devoir faire est de planifier vos activités en fonction des coupures de courant.

C’est peut-être le moment d’aller faire vos courses au centre commercial. Les Malls et les grands magasins ont la climatisation, ils disposent d’énormes générateurs industriels capables de supplanter le manque de courant électrique. En faisant vos courses durant les heures de Brown out, vous ne serez pas affectés, car vous profiterez de la climatisation des Centres Commerciaux. Attention que les Centres Commerciaux situés dans de petites villes de province, ne disposent pas tous de générateurs industriels, donc pas d’aircon (comme l’on dit ici) dans ces Centres. C’est le cas dans la ville de Tagum par exemple.


Les Malls sont les endroits favoris des Philippins durant les ‘’Brown out’’.
Si vous avez un rendez-vous de programmé durant une de ces coupures de courant, rencontrez la ou les personnes dans un Mall, dans un Starbucks par exemple si c’est un meeting le matin.

Si vous avez une coupure qui est programmée de huit heures à midi, donnez rendez-vous à la ou les personnes que vous devez rencontrer vers dix heures dans un Mall. Vous partez de chez-vous vers neuf heures, vous prenez un taxi, ils sont tous climatisés (Aircon) et vous arrivez entre neuf heures trente et dix heures pour votre rendez-vous, ceci en fonction des embouteillages. Vous allez ainsi pouvoir rester au frais pendant trois heures, voir les quatre heures du Brown out si vous partez plus tôt de chez vous.

Nombreux sont ceux qui utilisent encore des chandelles pour s’éclairer durant une interruption de courant électrique. Mais ceci est extrêmement dangereux et l’on ne compte plus les incendies survenus suite à l’utilisation de chandelles.

Nous trouvons ici des lampes LED rechargeables qui se composent de dix à soixante-dix LED et qui éclairent facilement une pièce entière. Une lampe de ce type coûte entre 120 et 400 pesos et il en existe même qui se rechargent avec des cellules solaires.


L’on trouve également de petites lampes de poche LED rechargeables pour un prix qui avoisine la centaine de pesos. Pour ceux qui ont un commerce ou autres business, vous pouvez investir dans une ou plusieurs « Emergency lights », un système généralement composé de deux lampes et d’une batterie qui se recharge automatiquement dès que revient le courant électrique. En cas de Brown out, ce système se met automatiquement en route. Le petit problème est le prix, 3.000 pesos et, pour certains modèles, la durée de vie des batteries qui ne dépassent pas six mois à un an.

Ventilateurs
Il existe désormais des ventilateurs à piles rechargeables, ainsi que des mini ventilateurs très efficaces avec prise USB et que l’on branche sur un laptop en utilisant la batterie de ce dernier. Si la consommation est très faible, ce type de mini ventilateur ne va rafraichir qu’une seule personne. 

Ces mini ventilateurs sont vendus aux alentours de 150 pesos l’unité.

Les Power Banks, désolé, mais je ne connais pas la traduction en langue française.
En fait, il s’agit de mini batteries extrêmement performantes qui sont devenues des accessoires indispensables. C’est ma fille aînée qui m’a fait découvrir la chose. Étudiante, elle part généralement tôt le matin pour ne rentrer qu’en fin d’après-midi, voire en début de soirée. Comme tous les jeunes de sa génération c’est une fervente utilisatrice de son Iphone et régulièrement la batterie de ce dernier ne tient pas la journée. Pas de problème avec son power Bank qui recharge sa batterie alors qu’elle se trouve en cours. 

Donc j’ai également fait l’achat d’un Power Bank qui, lors d’une panne de courant, peut faire fonctionner un petit ventilateur avec prise USB.
Mais la principale fonction de ces Power Banks est de recharger nos téléphones portables lors de Brown out ou de sorties, en mer par exemple. Les deux Power Banks que nous avons possèdent deux prises USB, une micro USB pour les recharger et une lampe LED pour l’éclairage.

Avec nos téléphones portables, il nous est possible de recevoir Internet, mais si la 3G mobile Internet de Globe permet de recevoir parfaitement Face book and Spotify, il n’en est pas de même pour les autres applications. Ceci en cas de panne de courant, autrement nous disposons du WIFI, système Ultera de Smart.


Maintenant ce que vous pouvez faire durant une coupure de courant c’est de pendre une douche ; cela va vous rafraîchir et rien ne vous empêche de rester une demi-heure sous l’eau plus ou moins fraîche qui sort de la pomme. C’est toujours une demi-heure de gagnée sans suer et transpirer à grosses gouttes.

Maintenant si vous êtes propriétaire de votre maison et que les coupures sont monnaies courantes dans votre secteur, vous pourriez peut-être investir dans une mini centrale solaire.

Certains parlent de plus d’un million de pesos pour une installation avoisinant les trois mille watts.

Un ami vient de me donner les prix des différents composants pour son installation de 2.000 watts.
- Pour les panneaux solaires, comptez 3.500 pesos pour un 100 watts,
- Un inverseur de 2.500 watts = 17.000 pesos,
- Une batterie de 100 A / h = 5.400 pesos,
- Un contrôleur de charge de 20 A = 1.000 pesos,
- Le mètre de câble se trouve à 36 pesos du mètre.

Faites votre calcul en fonction de la puissance que vous souhaitez installer, ajoutez 20 % pour les différentes bricoles dont vous aurez besoin, plus éventuellement la main-d’œuvre si vous ne savez pas faire. En gros, pour une installation de 2.000 watts, cela ne devrait pas vous coûter plus de 200.000 / 250.000 pesos, nous sommes loin du million annoncé.


Deux petites choses à savoir.
Lors d’une panne de courant coupez (turn off) sur votre portable les fonctions WIFI et location services (Privacy sur un Iphone). Ces deux applications bouffent un maximum de votre batterie, absolument pour rien.

À tous une excellente journée, ensoleillée comme toujours sur Cavite.   

Avez-vous lu mon dernier billet sur "Ma retraite aux Philippines" ?
http://maretraiteauxphilippines.blogspot.com/2016/04/plage-et-baignade-kayognok.html

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

Retrouvez-moi sur :
Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.


Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à plus de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.




Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines









No comments: