Monday, April 24, 2017

ÉCONOMIE, TOURISME, PHILIPPINES ET ASEAN !

Quelques Informations économiques sur les Philippines et autres pays de l'ASEAN.

Tourisme
Pour ce qui est de l'année 2015, l'Organisation Mondiale du Tourisme a donné les chiffres  suivants pour l'ensemble du monde : Arrivées de touristes internationaux 1.186 millions,
Recettes du tourisme international 1.260 milliards d'US$.


La zone Asie Pacifique a accueillie 279 millions de touristes pour un montant de 418 milliards d'euros. À titre de comparaison l'Europe a accueilli 608 millions de touristes  pour 451 milliards d'euros de recettes. Ce qui me fait dire que la zone Asie Pacifique a fait pratiquement autant de recettes que l'Europe avec deux fois moins de visiteurs.

Les Philippines auraient reçu environ 6.055.000 touristes internationaux entre février 2016 et janvier 2017.
À avoir :

Février 2016 ................................. 550.000
Mars .........................................      510.000
Avril  .......................................        470.000
Mai  .........................................       450.000
Juin  ........................................        460.000
Juillet  .....................................        560.000
Août  ........................................      500.000
Septembre  ...............................     425.000
Octobre  ....................................     440.000
Novembre  .................................    480.000
Décembre  ...................................  580.000
Janvier (2017)...............................  630.000

Si les arrivées sont plus ou moins régulières tout au long de l'année, l'on constate une légère augmentation de ces dernières en juillet et août (grandes vacances en Europe et aux USA) et surtout en décembre et janvier (saison fraiche sur l'archipel).

Les flux touristiques ont été influencés par trois facteurs principaux en 2015 / 2016 : les variations d’une ampleur inhabituelle des taux de change, la baisse des cours du pétrole et d’autres produits de base, et les préoccupations croissantes dans le monde concernant la sûreté et la sécurité.


Au niveau des régions de l’OMT, les Amériques et l’Asie Pacifique ont toutes les deux enregistré près de 6 % de croissance des arrivées de touristes internationaux. L’Europe, la région la plus visitée au monde, a affiché pour sa part 5 % de croissance. Les arrivées ont augmenté de 2 % au Moyen-Orient alors qu’elles ont connu une baisse de 3 % en Afrique, imputable surtout à la faiblesse des résultats de l’Afrique du Nord (terrorisme).

Les recettes du tourisme international ont augmenté de 4,4 % en termes réels (compte tenu des fluctuations des taux de change et de l’inflation), le total des recettes dans les destinations s’élevant à l’échelle mondiale, d’après les estimations, à 1 260 milliards de dollars en 2015 (1 136 milliards d’euros).

Paradoxe au Cambodge ; alors que le nombre de touristes est en augmentation, les recettes sont en baisse. Alors que le rapport annuel du ministère du tourisme montre une croissance continue en 2016 pour le secteur, avec une augmentation de 5 % des visites de touristes, franchissant ainsi la barre des cinq millions, les recettes touristiques sont en diminution de cinq cents mille dollars US (- 13 %).

Les raisons de ces courbes contradictoires ne sont pas mentionnées, mais à savoir si  le choix du tourisme de masse au détriment de la vente de séjours à une clientèle plus aisée et à fort pouvoir d'achat n'est pas à l'origine d'une tendance contradictoire, visiteurs en hausse et recettes en baisse... Le rapport indique également qu'à la fin de 2016, il y avait 647 hôtels, 1.996 chambres d'hôtes, 1.844 restaurants, 588 agences de tourisme et 5088 guides enregistrés dans le royaume. Enfin, l'enregistrement des entreprises de tourisme a augmenté de 5 % tandis que les recettes provenant de ces licences n'ont que légèrement augmenté (+1%).


La croissance économique du Cambodge restera forte, à 6,9%, cette année et l'année prochaine, indique le rapport ''Global Economic Prospects: Weak Investments in Uncertain Time''. La croissance économique de cette année reste au même rythme que le Myanmar et les Philippines, mais légèrement inférieure à celle de la RDP du Laos (7%), souligne le document.

Selon le rapport, l'économie de la République démocratique populaire du Laos devrait connaître une croissance de 7% en 2017 et de 6,8% en 2018; le Myanmar serait  à 6,9% et 7,2%; l’Indonésie, à 5,3% et 5,5%; la Malaisie à 4,3% et 4,5%; et les Philippines à 6,9% et 7%.

La Thaïlande serait à 3,2% et 3,3%; et le Vietnam, à 6,3% cette année et l'année prochaine.

Si l’on s’attend à une faible croissance pour la Thaïlande, l’on peut néanmoins constater que le pays a reçu un record de 35, 59 millions de touristes internationaux en 2016, ceci avec des revenus qui ont battu les plus fortes estimations.  Les prévisions du Ministère du tourisme tablent sur une augmentation des arrivées de 10 % pour l’année 2017. La Thaïlande demeure populaire et ce, malgré une série d’attaques terroristes et la mort du Roi Bhumibol Adulyadej, ce qui a imposé une période de deuil dans tout le pays.

L’industrie touristique en Thaïlande a généré 71, 4 milliards de dollars US en 2016, en hausse de 11 % comparé à 2015. Les revenus du tourisme pour toute l’année 2017 pourraient dépasser les estimations les plus optimistes qui tablent sur 78, 5 milliards de dollars US. La Thaïlande et le onzième pays le plus visité au monde et la sixième industrie touristique. La plupart des visiteurs viennent de Chine, de la Corée et du Japon, attirés par le chaud climat qui prévaut tout au long de l’année (certainement pas que le chaud climat).


Le Laos a enregistré l’arrivée de 4, 3 millions de touristes en 2015,
Le Vietnam a enregistré l’arrivée de l’ordre de 10 millions de touristes en 2016,
La Malaisie a reçu plus de 26 millions de touristes internationaux, également pour l’année 2016.

Nous constatons que, compte tenu des arrivées de touristes internationaux aux Philippines, la marge de progression potentielle est très grande. En ce qui concerne la création de stations balnéaires, les Philippines ont certainement, avec l’Indonésie, le plus gros potentiel.

Les Philippines présentent l’inconvénient d’être un archipel où les infrastructures sont encore sous- développées.

Si quelques îles pourront (en projet) être reliées par des ponts, le développement de liaisons aériennes desservies par des aéronefs de petites capacités est, à mon avis tout du moins, une des solutions. La création et l’aménagement de plans d’eau pour hydravions pourraient venir compléter un maillage plus dense des liaisons aériennes.

Si la station balnéaire de Boracay commence à être bien desservie via l’aéroport de Caticlan, (voire Kalibo + bus) il n’existe aucune liaison aérienne Manille Puerto Galera.  Hormis la possibilité de louer un hydravion de faible capacité. Le trajet en bus ou en voiture particulière, complété par une traversée maritime, prend au moins cinq heures entre Manille et Puerto Galera, quand ce n’est plus du fait des embouteillages. Ce trajet pourrait être de vingt à trente minutes en hydravion.


Les touristes en provenance d’Europe et d’Amérique du Nord passent plus ou moins 24 heures dans les transports aériens avant de rejoindre Manille, Cebu ou Davao (Plus 24 H au retour). Ce qui fait que leurs vacances sont déjà amputées de deux jours. Ces personnes ne tiennent pas spécialement à passer plusieurs autres jours dans les transports.

Pour ceux qui souhaiteraient monter un resort sur l’archipel, sachez que :
- Il va vous falloir faire venir quatre-vingts pour cent de votre clientèle de l'étranger, donc un gros effort de marketing en perspective.

- Vous devrez impérativement faire en sorte que votre resort soit accessible à moins de deux, voire trois heures au grand maximum, d’un aéroport international.

Autrement vous deviendrez comme ces nombreux resorts que l’on trouve un peu partout sur l’archipel, tous plus magnifiques les uns que les autres… mais déserts. Et au bout de quelques années, comme de très nombreux autres avant vous, votre perle de resort ne sera plus que l’ombre d'elle-même, avant que de tomber en ruines.

 À tous et à toutes je souhaite une excellente semaine, que la force soit avec vous.

Vous avez aimé Hollande, vous allez adorer Macron, le dauphin! 


Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

Retrouvez-moi sur  :
Les articles de ce blog sont © Copyright protected. Leur reproduction, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l'accord préalable de l'auteur.


Prendre sa retraite aux Philippines,
Pourquoi ?
7107 îles, plus de 36.000 kilomètres de côtes,
   des  milliers de plages de sable blanc, le soleil toute l’année ;
des montagnes qui culminent à près de 3.000 mètres,
la jungle, les forêts, des paysages grandioses.

Une population chaleureuse et accueillante, des tribus colorées.
Un excellent service de santé à un prix abordable. Le coût de la vie,
   un des plus bas au monde ; de nombreux avantages offerts aux retraités,
pas d’impôts ni de taxes.

      Rendez-vous sur la page livres pour en savoir plus.




Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.


Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’



Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 




Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’



 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines
Post a Comment