Friday, March 16, 2012

LA RETRAITE ... DES PHILIPPINS !

La grande majorité des travailleurs philippins ne possèdent ni couverture sociale, ni plan ou pension de retraite.

Les plus hauts salaires dans le privé, les agents gouvernementaux, les policiers et militaires, certains emplois semi-publics sont couverts par ces deux systèmes.

Pour ceux qui travaillent dans les grandes entreprises du pays ou pour le gouvernement et qui bénéficient de ces deux couvertures, pas trop de problèmes quand arrive l’âge de la retraite, ils peuvent survivre.


Mais la grande majorité des travailleurs, ceux qui travaillent temporairement, ceux qui travaillent dans le secteur informel, les auto-entrepreneurs, les petits indépendants, ceux qui acceptent n’importe quel emploi afin de subsister, tous se retrouvent sans un sous et sans couverture sociale lorsqu’ils ne peuvent plus travailler.

Pas de pension à attendre, pas de revenu minimum assuré, pas de soins gratuits, rien, nada.
Si vous êtes conducteur d’un tricycle ou d’un jeepney, il n’y aura pas de pension de retraite pour vous.

Il en sera de même si vous êtes employé d’un sari-sari store, serveuse dans un restaurant, ouvrier agricole, peintre, maçon, plombier, électricien, mécanicien, etc. De plus, nombreuses sont les grandes entreprises qui emploient leur personnel en CDD, des périodes de travail de 4 ou 5 mois. Souvent, pour ne pas dire plus, ces entreprises ne versent pas les cotisations minimales qu’ils devraient verser aux organismes !

Il existe une possibilité pour les travailleurs indépendants et les occasionnels de se couvrir volontairement pour les frais d’hospitalisation. Le coût en est relativement faible, de l’ordre de 150 pesos par mois au minimum.

Mais n’oublions pas que la majorité de ces personnes travaillent pour subvenir à leurs besoins les plus basiques, nous assistons à une économie de subsidence, je vis et je fais vivre ma famille au jour le jour. De plus avec la propension qu’ont les fonds des agences gouvernementales à s’évaporer, nombreux sont ceux qui préfèrent acheter quelques bouteilles de ‘’Ginebra’’, un gin local fabriqué à partir de la canne à sucre.

Partant du principe qu’un tien vaut mieux que deux tu l’auras ….


Donc, pas de pension de retraite à l’horizon.
Que va faire la personne qui, pour une raison ou une autre, n’est plus capable de travailler ?
Un autre aspect de l’emploi qui est très important et à prendre en considération est le fait que de nombreuses personnes ne peuvent trouver un emploi s’ils ont plus de 35 ou 40 ans.

Les gens de cette tranche d’âge sont virtuellement inemployables. Regardez les offres d’emplois qui sont proposées dans les journaux ; presque toutes spécifient dans leurs annonces un âge limite pour les personnes qu’elles souhaitent embaucher ; il y en a même qui n’embauchent pas au-dessus de 25 ans !

Avec ces conditions qui prévalent aux Philippines, comment les gens peuvent-ils planifier leur retraite.


La majorité ne gagne pas assez durant les périodes de travail pour mettre de l’argent de côté en vue de leur retraite. Il y a un problème, un très gros problème.

Que peuvent faire les gens pour pouvoir continuer à vivre une fois qu’ils sont dans l’incapacité de travailler ? Sachant qu’ils n’ont pas d’argent de côté, qu’ils ne vont pas toucher de retraite et que le gouvernement ne va rien leur verser ? Comment vont-ils pouvoir se prémunir des inévitables problèmes de santé qui ne vont pas manquer de survenir du fait de l’âge ?

Il doit bien y avoir une solution, les ‘’vieux’’ survivent aux Philippines, même si l’espérance de vie est nettement inférieure à celle que nous connaissons en occident.

Espérance de vie à la naissance aux Philippines : femmes 70,21 ans, hommes 67,32 ans.

Et oui, dans la société Philippine, même avec toutes les limitations que les gens peuvent rencontrer, il y a une façon pour assurer sa retraite.

Comment me demanderez-vous ? Tout simplement ils font de nombreux enfants, plein d’enfants.
Comment cela marche-t-il ? Pas pour faire des enfants, la culture de choux et des roses existe dans le monde entier, non je veux dire en quoi cela peut-il les aider ? En les obligeants à faire de la gymnastique pour se maintenir en forme ? Non, vous n’y êtes pas !

Ces enfants ont généralement la responsabilité de faire en sorte de s’occuper de leurs parents quand ceux-ci deviennent âgés.

Comment s’en occupent-ils ?


Ils font en sorte de leur procurer de l’argent, ils aident à entretenir la maison et apportent quotidiennement l’attention et les choses dont les parents âgés peuvent avoir besoin. Ils paient pour les médicaments et les soins, etc. Tout ce dont un parent âgé va avoir besoin durant les dernières années de sa vie doit être apporté et donné par la ou les jeunes générations de la famille. Les enfants, mais aussi les nièces et neveux, parfois même les petits enfants.

Une chose qui revient souvent dans la conversation de nombreux étrangers est le fait qu’ils soient choqués par la taille des familles philippines. Comment des gens si pauvres peuvent-ils avoir autant d’enfants ?

Pourquoi ont-ils de nombreux enfants ?

Tout simplement que plus ils vont avoir d’enfants, plus ils seront nombreux à les aider quand ils vont devenir vieux. S’il n’y a qu’un ou deux enfants à s’occuper des parents, cela risque de représenter une lourde charge, cela risque d’être difficile ; maintenant si vous divisez par six ou sept, si vous étalez le coût, cela devient plus aisé.


Aux philippines, ce n’est pas comme en occident, l’on n’envoie pas les personnes âgées dans des hospices ou dans des maisons de retraites. On garde les anciens à la maison et on s’en occupe, on ne les confine pas dans un établissement spécialisé avec une, souvent moins, visite par mois.

Il y a souvent une confusion qui se fait dans l’esprit des étrangers, trop souvent ils pensent que le fait d’avoir de très nombreux enfants et lié à la religion. Il est fréquent d’entendre des étrangers critiquer l’église et la politique de contrôle des naissances prônée par cette dernière. Mais en fait, à mon avis tout du moins, l’église a peu à voir dans ce phénomène, elle le reprend à son compte, elle s’en sert, c’est tout. C’est en fait le système social philippin qui est ainsi.

Les gens d’ici ont une très bonne connaissance, tout du moins une connaissance suffisante, pour savoir utiliser les moyens de contraception modernes mis à leur disposition. Quoi que puisse en dire l’église, sauf peut-être dans certaines sectes du genre Iglesia Ni Cristo, le Philippin sait parfaitement prendre ses distances avec l’église, quand cela l’arrange.

Je pencherai plutôt pour le fait que le Philippin possède une grande famille dans le but de se créer sa propre retraite et son système de sécurité sociale, pour ses vieux jours.

Ceci est profondément ancré dans la culture philippine, cette façon de voir les choses pour les vieux jours. La façon dont nous fonctionnons en occident est radicalement différente, mais cela ne veut pas dire que notre système soit meilleur. Leur façon de procéder est de plus, bien mieux adaptée à l’économie locale.

Souvenez-vous, dans le monde rural européen il n’y a encore si longtemps, avant l’introduction des systèmes de retraite et de couverture sociale dans le monde paysan, le système était sensiblement le même. Il y avait de grandes familles, de nombreux enfants et les vieux mourraient chez-eux, dans leurs lits, entourés des leurs, pas dans un hospice !



Avec notre modèle de société économique occidentale, système qui prend l’eau de toute part, système qui pour moi a montré ses limites, je ne serai pas surpris de voir, d’ici deux ou trois générations, revenir cette tendance dans nos vieux pays.

Non, je ne pense pas que nous verrons des familles de six ou huit enfants dominer le paysage démographique, mais une aide des nouvelles générations pour les plus anciens … certainement.


Wait and see.



Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.



Retrouvez-moi sur :
<   www.maretraiteauxphilippines.blogspot.com  >



Mon petit livre101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 

Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’




OFFREZ-LUI UN CADEAU !
Ce qui est fortement apprécié en ce moment :
Load pour son cellphone, P300 / P600 / P900 / P1.500 …
En Smart, Globe ou Sun Cellular
Elle peut ainsi vous parler pendant des dizaines de minutes et envoyer des centaines de messages,
Connexion Internet prépayée.
Consultez la page ‘’Offrez-lui un cadeau’’ !



  EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?
  Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines



Post a Comment