Saturday, December 10, 2011

RIGOLONS (?) UN PEU ... PAS TROP !

De mal en pis.

Comme vous n'étiez que quelques-uns à lire ces propos qui datent maintenant de plus d'un an, je vous livre, in extenso, un échange de mails que j’ai eu, dans les dernières semaines de l'année 2011, avec Alex.

Nous ne pouvons, malheureusement, que constater que nos prévisions, oh combien pessimistes, ne font que  se vérifier un peu plus chaque jour.

Je précise qu'Alex, tout comme moi, est un expatrié.

Je ne pense pas qu'il soit plus que moi un exilé fiscal, plutôt et j'en prends toute la responsabilité, une personne qui en a ras-le-bol d'être traitée comme un paria, un pauvre connard, un demeuré, un pion que l'on peut à son gré (des politiques) déplacer sur une sorte d'échiquier, échiquier que leur tête mal pensantes auraient décidées de mettre en place, de façon à sauvegarder leurs privilèges.

Nous avons nous aussi le droit de vivre et nous revendiquons ce droit.

En bleu, les réponses pertinentes d’Alex, en noir mes petites pensées et réflexions.

MAIS A PART CA, MADAME LA MARQUISE (De Pompadour),
TOUT VA TRES BIEN, TOOOUT … VAAAAA …TREeeesss … biiiieeennnsss $#%/+=/@/*** !!! ??

Bonjour à toutes et à tous et en ce jeudi 17 novembre de l’année de grâce 2011, faisons un peu le tour et le point sur les nouvelles présentées par le  ‘’Figaro’’, un journal à grand tirage diraient certains. Que veulent-ils dire par grand tirage ? Comme une grande cheminée qui tire bien,  comme un grand homme qui, etc.

Vu par un expat … qui en rigole tous les jours,

Gros titres

La dette américaine dépasse les 15.000 milliards de dollars ! 

Oui, peut-être, et après, qu’est-ce-que les Français moyens en ont à faire ? Avez-vous placé vos économies en bons du trésor américain ? Oui, peut-être quelque spéculateurs, mais certainement pas les petits épargnants français.

Pour information, il faut savoir que même dégradée la notation américaine permet à ce pays d’emprunter sur les marchés à un taux inférieur à celui de la France, qui elle, merci Monsieur Sarkozy, bénéficie d’un  AAA, bientôt peut-être d’un AHAHAH, de la part des agences de notation.


La France ne mérite plus son AAA depuis longtemps. Il s’agit juste de savoir quand les agences vont officialiser ce fait.
J’aime bien la notion de note AHAHAH !

PSA : Nicolas Sarkozy assure qu’il n’y aura pas de plan social !

Le Devin a tout deviné et anticipé … je vais les reclasser !

J’ai déjà près de mille employés à mon service, deux mille de plus ne me font pas peur.
J’ai des places de chauffeurs, cuisiniers, gardes du corps (avec la petite, il va nous en falloir beaucoup plus), de femmes de chambre, de nounous … 2.000, pas un problème, affaire réglée.

Au moins quelqu’un qui a une solution concrète!  Domy, il faut vous présenter à la magistrature suprême.
PSA a encore beaucoup de personnel en France, contrairement à Renault qui a délocalisé massivement ces dernières années. 

Certaines mesures de relance ou d’apaisement social ont des effets pervers, comme par exemple l’obligation de verser une prime de 1000 euros à chaque salarié français.

 Ceci pénalise les entreprises comme PSA qui avait jusqu’à maintenant choisi de conserver les emplois en France.



La crise en zone euro menace les banques américaines !

Certainement un sujet qui va intéresser nos concitoyens qui doivent faire face à une augmentation des taxes foncières. Elles ont bondi de près de 22 % en moyenne en cinq ans, entre 2005 et 2010. Mais ce sujet n’arrive qu’en 25 ème position dans les titres … cela ne doit sûrement pas intéresser les Français.

Et ce n’est que le début du commencement. Après les élections les plans d’austérité vont se succéder, que ce soit Sarkozy ou Hollande qui soit aux manettes.


Cela arrive après Lula qui se rase la barbe et les cheveux et après la déclaration de Juppé ‘’Hollande a mangé son pain blanc’’.

Pour quelqu’un qui devrait être au pain sec et à l’eau … très fort !

Ca vient de sortir, les marchés dessinent déjà une Europe à deux vitesses !

L’Espagne emprunte ce matin à près de 7 % sur 10 ans. Les taux français à 10 ans dépassent la barre de 3,75 %. Les marchés jouent l’éclatement de la zone euro.

J’aime bien le ‘’jouent’’, les marchés jouent, ils font mumuse et les peuples vont payer. Stoppez les marchés … il y a des moyens simples, efficaces et radicaux pour cela.
Mais cela risquerait de pénaliser nos ‘’Petits Seigneurs et Maîtres’’.

Je suppose que les moyens simples et radicaux auxquels vous faites allusion sont la monétisation de la dette ou le défaut pur et simple. Cela permettrait de remettre les compteurs à zéro mais les risques sont importants :
-          Explosion de la zone euro (car l’Allemagne ne l’acceptera pas)
-          Hyper-inflation
-          Impossibilité pour l’Etat d’emprunter du jour ou lendemain et donc de faire face à ses échéances
-          Révoltes ?
-          Guerre ?
       
Mais c’est vrai qu’il n’y a pas vraiment d’alternative pour mettre fin à cette spirale infernale. Il faudra peut-être en arriver là pour sortir de cet esclavage de la dette.

J’ai une position assez peu partagée par nos compatriotes sur ce que la presse française appelle « la dictature des marchés », «ces traders qui imposent l’austérité aux peuples », « ces agences de notation irresponsables qui jouent avec les Etats » etc…  Cela me vaut des discussions animées lorsque j’aborde ce sujet en famille ou avec des amis français. Mais bon… voici mon point de vue : Selon moi les Français et leurs représentants politiques sont les seuls responsables de cette situation. Aucune banque, agence de notation ou trader n’a jamais obligé l’état français à voter des budgets en déficit depuis plus de 30 ans. Cette année nous avons en gros 200 milliards de recette pour 300 de dépenses.

Concrètement, pour financer ce déficit chronique et renouveler les dettes passées qui arrivent à échéances la France a créé l’agence France Tresor qui va chaque jeudi matin sur les marchés vendre la dette française. Ceux comme Mélenchon qui voudraient carrément interdire les marchés financiers oublient que c’est grâce à eux que l’Etat français a pu joindre les deux bouts jusqu’à maintenant et payer les fonctionnaires, les retraites etc…

Les agences de notation n’ont aucune volonté de punir les Etats. Simplement elles sont chargées d’émettre un avis sur la qualité de leur dette, et dans le cas de la France elles observent que cette dette devient difficilement soutenable et sert plus à financer les frais de fonctionnement que les investissements.
La différence de taux entre la France et l’Allemagne me semble moi parfaitement justifiée. C’est la valorisation de la différence du risque qui existe bel et bien entre la dette française et celle d’un état plus vertueux comme l’Allemagne. Il n’y a aucune dictature des marchés la dedans.


Pour information, avec une croissance qui pourrait être de zéro ou proche de zéro, vous allez m’expliquer comment rembourser la dette plus les intérêts de ladite dette.
Sans parler du chômage qui risque d’exploser, je me souviens de mon prof d’économie (Paris –Dauphine) qui nous disait qu’il fallait une croissance située entre 2,5 et 3 % pour commencer réellement à créer des emplois.

Je partage votre pessimisme, ou pire peut-être… votre réalisme !


J’ai une solution … vendons une partie du patrimoine nationale : le château et les chasses de Rambouillet, cela servait un peu du temps de Giscard, plus beaucoup sous Sarko 1er.
La tour Eiffel (peut-être déjà fait, tout du moins en concession), idem pour le Sacré-Cœur, l’Arc de Triomphe, le château de Versailles, les Tuileries, le Louvres, les Invalides, les Champs Elysées … plus le Palais du même nom. Il suffirait de réserver un deux pièces cuisine pour le Président et sa famille avec un loyer du type HLM.

Le Fort Brégançon, les forêts domaniales, les châteaux … l’on devrait bien arriver à éponger la dette … sans avoir à ponctionner plus les quelques personnes qui travaillent encore ou qui ont (encore) quelques biens.

Vous pouvez leur faire confiance pour trouver des recettes. L’inventivité fiscale française ne connait aucune limite.

D’autre part, pour ceux qui n’auraient pas bien saisi le pourquoi du comment de l’indexation des pensions et de certaines prestations sociales sur la croissance  … j’explique, en simplifiant un tout petit peu, mais le principe reste le même.

Imaginez une croissance de zéro ou proche de zéro et une inflation qui avoisinerait les 6 % par an. Après cinq ans, c’est près de 30 % de votre pouvoir d’achat qui va disparaitre … pour certains une catastrophe. Et il ne faut pas se faire d’illusions, je vois mal la croissance être supérieure à l’inflation durant les cinq prochaines années, pour ne pas dire les dix prochaines années.

Exact. Aujourd’hui ça ne se voit pas trop, car l’inflation est faible, mais elle risque fort de finir par remonter (surtout si on monétise la dette)
La méthode indirecte aide souvent à faire passer la pilule. Si on annonçait une baisse des retraites de 20% ce serait la révolution. En revanche, si vous créez une nouvelle taxe comme la CSG et que vous l’appliquez aux retraites ça passe mieux. Vous mettez un taux faible au début et vous l’augmentez gentiment tous les ans jusqu’à atteindre 20%... et hop vous arrivez au même résultat.


Mais nos chers, très chers dans le sens de dispendieux, députés refusent de voir leurs indemnités réduites de dix pour cent … pour la plèbe, pas pour l’élite.

Ouai... pas terrible comme signal envoyé à la population.


Les députés européens se présentent au siège de l’assemblée le vendredi matin vers sept heures ! Bien … non, uniquement pour pointer avec leurs bagages, avant que de prendre l’avion qui les emmènera … en week-end.

Le principal problème avec les déficits budgétaires est que nos grands cerveaux font des prévisions toujours très optimistes, sans jamais tenir compte des aléas possibles.
Un Tsunami par-ci, une explosion ou deux de centrales nucléaires par là, un tremblement de terre, des inondations, quelques révolutions ici et là, des actes terroristes un peu partout, etc.

Comme disait ma grand-mère, une sage parmi les sages, tu ne dépenses que l’argent que tu possèdes, celui que tu as dans ta poche, pas celui que tu penses avoir dans un futur … plus ou moins lointain.

Mémé avait bien raison.
Dans le cas des états on peut admettre qu’ils empruntent pour des investissements de long terme, mais pas pour leurs dépenses courantes.

Si ce principe, connu et appliqué par les couches les moins éduquées, financièrement parlant, avait et était appliqué … nous n’aurions jamais eu de crise de la dette (entre autres, car ce n’est pas la seule) … mais, les spéculateurs et autres financiers, n’auraient jamais fait d’argent, donc n’auraient jamais eu la possibilité de financer les campagnes électorales, etc. ne polémiquons pas, reprenons les ‘’grands titres’’ du Figaro de ce jour.

Nucléaire : Sarkozy accuse la gauche de brader l’industrie.

La guerre des clans a commencé !
Sarko contre le Hollande … on n’est pas sorti de l’auberge de France, on n’en est qu’au fromage et ces Co….ies vont durer encore six mois, aux frais de la princesse, aux frais des contribuables (vous).

Vous avez une solution … n’oubliez pas que les partis empruntent pour les élections, ils empruntent pour les frais de campagne. Ils rembourseront avec ce que leur versera l’Etat (c’est vous), en fonction du nombre de votes obtenus. Pas de vote … pas de monnaie. Donc n’allez pas voter, cela va les mettre tous en faillite.

Car entre le fromage et le désert, pardon mauvais jeu de mot, je me reprends ; Entre Hollande et Sarko … vous voyez une grande différence ?
De taille, pas vraiment !
De corpulence peut-être, mais sur la politique qu’ils pourraient mener ?

Leur marge de manœuvre est faible à tous les deux. Il n’y a plus de cartouches…
Si l’Europe explose ou se reforme sur d’autres bases il faudra avoir un bon négociateur pour défendre les intérêts de la France. J’ai tendance à penser que Sarkozy est meilleur qu’Hollande sur ce plan. Il a une expérience et une crédibilité à l’international qui fait vraiment défaut à Hollande.

 Question du Figaro

Electricité : êtes –vous prêt à payer plus pour sortir du nucléaire ?

Non. Je suis pour le nucléaire, et particulièrement pour les nouveaux EPR qui sont encore plus surs que les anciennes centrales.

Ben oui, nous sommes tous des C...s et on veut payer encore et encore plus.
N’oublions pas qu’il y a de la TVA et des taxes sur la TVA dans le prix de l’électricité. Plus que c’est cher, plus que l’Etat (dans ce cas ce n’est plus vous) engrange.

Il y a aussi la taxe de 1% sur les factures d’électricité qui est directement reversée au comité d’entreprise d’EDF.


Poursuivons avec : les Espagnols désavouent la vieille classe politique.

Ce qui voudrait, éventuellement dire, qu’ils ont une jeune classe politique !
Si c’est le cas ils sont chanceux les Espagnols, nous, nous devons faire avec les mêmes.
La seule solution est de mettre leurs noms sur des bouts de papier, de plier les bouts de papier, de les mettre dans un chapeau, de secouer le chapeau et de tirer les papiers un à un.

Un Sarko, un Hollande, un Aubry, un Juppé, un Royal, un Baroin, un Yade ( ?) (Qu’est-ce qu’elle vient f … ici, je pensais qu’elle se parachutait) … au petit bonheur la chance. Chez nous on fait dans la politique de père en fils, comme chez Hergé, de 7 à 77 ans, nous avons les Tintins de la politique … mais c’est (nous) vous qui allez faire tintin, si vous les laissez continuer.

Italie, le temps des experts avant le retour des politiques.

Ils font très fort aussi nos amis transalpins. Les experts vont remettre, tout du moins vont tenter de remettre, le pays sur les rails et hop … un Silvio va se pointer pour tout f…tre en l’air. Silvio … vous savez, l’ami de DSK.

Silvio, DSK, Kaddafi… les rois du Bunga-Bunga.!
Au sujet de DSK je suppose que Sarkozy rêvait de l’avoir face à lui aux Présidentielles. Il est sûr que les RG avait un dossier sur DSK et Sarkozy en tant qu’ancien ministre de l’intérieur avait connaissance de toutes les casseroles et scandales qui n’auraient pas manqués de sortir pendant la campagne. Et cette maudite tentatrice de Natifassou Diallo qui est venu tout gâcher…
A
En tout cas merci pour cette petite revue de presse.
Une petite provoc pour finir, tout à fait authentique. Savez-vous que Hong Kong a aussi un problème budgétaire chronique? Chaque année, malgré tous ses efforts le gouvernement de HK SAR termine l’année avec un excèdent budgétaire, excèdent qui vient s’ajouter aux énormes réserves accumulées depuis des décennies. Curieusement ces excédents ne sont pas très populaires, car la population de Hong Kong est majoritairement contre tout interventionniste et considère que si le gouvernement termine l’année avec un excédent c’est qu’il taxe encore trop. Les taxes à Hong Kong sont pourtant rares et faibles. Le gouvernement en a baissé plusieurs ces dernières années et annulé d’autres mais rien n’y fait… on termine encore et toujours avec un excédent.
Depuis quelques années le gouvernement de HK a pris l’habitude de distribuer une partie de l’excédent de l’année à la population, mais avec la volonté de ne pas créer de dépenses chroniques. Juste un « one shot » une fois par an en cas d’échec de la réduction de l’excédent. Cela s’est fait ces dernières années sous plusieurs formes comme :
 -          Créditer chaque facture d’électricité de quelques milliers de dollars HK. C’est un moyen ingénieux pour distribuer de l’argent à une population car cela ne coute rien en frais de gestion. Un transfert de X centaines de millions à HK Electric et une ligne de programmation afin d’ajouter une ligne sur chaque facture et hop le tour est joué. Grace à ça je n’ai pas payé d’électricité pour notre appartement de HK pendant 2 ans et demi !
-          Faire cadeau de 3 mois de loyer à tous les public housing (logements HLM). De mémoire ce cadeau a été fait 3 années de suite.
-          Suspension temporaire des gouvernements rates (équivalent de la taxe frontière). Ca je crois que c’est la 4 ou 5eme année qu’ils le font.
-          Et nouveauté cette année, distribution pure et simple d’argent. Le gouvernement donne cette année  6000HK$ (35000 pesos) a chaque résident permanent. Il suffit d’aller sur le site internet de sa banque, de remplir un formulaire et zou l’argent se retrouve sur votre compte. Et ceux qui n’ont pas de compte online peuvent aussi retirer la somme en cash dans certaines banques. Ainsi ma femme et moi allons toucher 12000HK$ alors que nous ne passons qu’occasionnellement à HK et n’y payons aucun impôt. Cool. On a plus l’impression d’être des actionnaires d’une entreprise qui distribue un dividende que les résidents d’un territoire !
Comme quoi tous les pays n’ont pas les mêmes problèmes budgétaires…

Merci pour cette réponse rapide et surtout toutes ces précisions et informations.
Ceci n'était qu'un ''pamphlet'', rapidement écrit au fur et à mesure de la lecture de ce qui devrait être un outil d'information libre et objectif.

Je ne me fais pas d'illusion et comprend parfaitement que ces Français, ceux qui veulent continuer à conserver tous leurs avantages et acquis sociaux, n'ont pas compris, que dans le monde actuel ceci n'est plus possible. Mais, ce que l'on peut reprocher à nos dirigeants, tous ceux qui se sont succédés au pouvoir depuis trente ans, c'est de ne pas en avoir, pour des raisons bassement démagogique, informé le peuple, informé les gens, de ne pas les avoir préparé.

Oui, mais en même temps en France celui qui ne promet pas la lune n’est tout simplement pas élu. En son temps Raymond Barre avait essayé de présenter un programme réaliste et responsable, sans succès.


De plus, l'on peut également leur reprocher, et dans ce cas je parle de l'ensemble de la classe politique, d'appliquer des plans de rigueur aux autres, plan de rigueur qu'ils sont très loin de s'appliquer à eux-même. Notre Président ne paie plus d'impôt sur le revenu depuis 1995 !

Je l’ignorais. C’est vrai que côté exemplarité il y aurait à dire…

Pour les agences de notation, je rejoins tout à fait votre point de vue.
De plus, si ces agences étaient si mauvaises, qui ferait appel à elles et comment survivraient-elles ?

L’agence de notation Chinoise Dagong (qui gagne de plus en plus de crédibilité auprès des investisseurs) a déjà dégradé la France il y a plusieurs mois. Les autres agences ont tendance à dégrader trop tardivement, en prenant en compte le calendrier des élections ou des considérations politiques.
J’ai entendu un responsable écologiste français dire il y a quelques temps que pour s’affranchir de la « dictature » des agences de notation on devrait créer notre propre agence, sous-entendu une agence qui nous donnerait toujours la note maximum.   Comment peut-on dire une ânerie pareille ?  Quel intérêt de créer une agence fantoche dont aucun investisseur ne tiendra compte ?  On pourrait aussi inventer un thermomètre bloqué sur 37.2 pour lutter contre la fièvre…

Pour les traders, j’émettrais quelques réserves, principalement les spéculations sur certaines matières premières.
Le fait par exemple d’assécher un marché en stockant pour faire grimper artificiellement les prix. Nous en avons eu ou nous en avons des exemples avec des produits comme le sucre, le cacao, le pétrole, le riz, le thé, etc.

Le riz fait exception. Il n’y a pas de marché des futures sur le riz. J’ai lu que c’est parce que c’est une denrée qu’on arrive pas à standardiser (trop de variétés et de qualités différentes de riz)

Pour le reste la spéculation sur les matières premières existe mais je crois qu’on lui donne plus d’importance qu’elle n’en a vraiment. Cela crée des anticipations et des exagérations passagères, mais ça ne change pas l’évolution des prix sur le long terme, qui lui reste la conséquence de l’importance de l’offre par rapport à demande.

La dette, il n'y a pas de solution miracle, tout du moins je n'en vois pas. Mais ce dont je suis à peu près certain, c'est que même en ponctionnant de plus en plus le gens,  nous n'en sortiront pas. Les taux d'emprunt qui nous sont déversés par les médias sont des taux à très court terme, allez faire un tour sur la liste des taux à 10 ans !  La Grèce doit être autour de 28 % et cela risque fort de devenir son taux d'emprunt à court terme, sauf ... miracle.

Historiquement les pays sortent de la spirale de la dette par l’hyperinflation, le défaut, ou la guerre. Pas très réjouissant tout ça…

Révoltes, très certainement.
Pensez-vous que nous aurions eu le printemps arabe si la très grande majorité des Algériens, Tunisiens, Égyptiens ... vivaient bien, si ces gens voyaient leur pouvoir d'achat, leur protection sociale et leur bien-être, augmenter au fil des mois ou des années ?
Et ce qui déclenche en général l'étincelle c'est la disparité qui existe entre une minorité de privilégiés et une majorité qui cesse d'être silencieuse. Les moyens modernes de communication jouent également un grand rôle en diffusant l'information à la vitesse de la lumière. Croyez-vous que les Tunisiens ou Égyptiens auraient viré leurs dirigeants de cette façon si ceux-ci vivaient comme des moines ?

Je pense comme vous que des révoltes sont à craindre un peu partout dans les années qui viennent, y compris en France. Les plans d’austérité vont se succéder et on va bientôt commencer à  « rentrer dans le dur ». Le taux de chômage des jeunes (surtout en Espagne) devient dément. Bref, les ingrédients de la révolte s’accumulent.

Moratoire sur les dettes ?
Guerres ... il y en a ... peut-être pas assez pour faire tourner la machine.

Sarkozy, Hollande ou un autre ... trop tard ? Y a-t-il encore une issue de secours ?

On peut toujours dire que la France en a vu d’autres, mais reste que les années qui arrivent sont bien sombres.

Je ne suis pas assez croyant pour y croire !

Le miracle de HK, celui de SG dans une moindre mesure,
Des Cités-Etats, des sociétés principalement axées sur les services.

C’est vrai qu’on ne peut pas comparer la gestion de petits territoires comme HK ou SG avec un pays comme la France. Mais tout de même, je suis bluffé par la qualité de leur administration. Ce n’est pas de la politique, c’est du top-management.


A HK les hauts fonctionnaires sont souvent recrutés dans le privé, avec des contrats de 2 ans et des objectifs chiffrés ambitieux (genre faire mieux avec un budget inférieur). S’ils n’atteignent pas leur objectif leur contrat n’est tout simplement pas renouvelé.
Leur salaire ferait rêver bien des fonctionnaires européens (autour de HK$500.000 par mois) mais ce n’est au final pas un cout pour le contribuable car les sommes économisées par leur bonne gestion sont souvent infiniment plus importantes.

Un exemple : Il y a une douzaine d’années un de ces managers a planché sur le meilleur moyen d’étendre le réseau du métro de Hong Kong. Le projet était de créer 2 nouvelles lignes et une quinzaine de stations pour un cout minimal pour la collectivité. Résultat : Le projet a été réalisé dans les temps et sans que le contribuable Hongkongais ne verse un seul centime. Pas mal non ?
Ce miracle a été possible par le montage suivant. Le gouvernement de HK a proposé à MTR corporation de lui attribuer gratuitement des terrains autour de chaque future station de metro, en échange de quoi MTR corporation devait prendre à sa charge la construction du metro. MTR corporation s’est donc payé en construisant des immeubles autour de chaque nouvelle station de metro (le prix du m2 explosant puisque c’est près du metro) et en vendant les appartements et autres centres commerciaux construits sur ces terrains.
Au final HK a un réseau de métro terriblement efficace (je ne l’ai jamais vu en panne), bon marché pour les utilisateurs, et gratuit pour la collectivité.



Conclusions

Ce qui voudrait dire qu’apparemment, je ne suis pas le seul à être inquiet de ce qui se passe au niveau mondial, européen et plus spécifiquement français.

J’ai avec Alex, l’homme qui a fait le tour de Mindoro en SUV et il fallait le faire, des échanges de mails, extrêmement intéressant et ses commentaires sont toujours très pertinents. Beaucoup plus professionnel que moi en termes d’économie !

Je précise que je prends, seul, l’entière responsabilité de la totalité des écrits de ce post.

Je suis parti, un peu sur un ton de rigolade, un soir, alors que je me trouvais seul devant mon écran à parcourir les gros titres du Figaro.
(En fait, je n’étais pas tout à fait seul, une bouteille de rhum, Tanduay 12 ans, se trouvait en compagnie intelligente d’une bouteille de Sprite, Sprite qu’il est tout à fait possible de remplacer par du 7up).

Je m’interrogeais sur le devenir de nos concitoyens, plus précisément les plus jeunes d’entre eux, ceux qui ont entre 20 et 45 ans aujourd’hui.

Avec un Etat qui emprunte pour couvrir les dépenses courantes, alors que l’emprunt devrait être exclusivement réservé aux investissements, les retraites, tout du moins telles que nous les concevons et pour certains percevons … dans un futur plus ou moins proche, il faut oublier.

A ce jour, l’Etat emprunte pour payer les pensions, les fonctionnaires et son propre fonctionnement.
Que va-t-il se passer le jour ou l’Etat ne pourra plus emprunter ? Et cela risque d’arriver … ou alors emprunter à des taux usuraires, mais avec une croissance nulle ou négative ? La spirale, l’infernale spirale !

Donc nous risquons fort de nous retrouver avec une France à trois vitesses.
Une classe privilégiées, dans laquelle souhaitent s’incruster ou s’insérer tous ceux qui sont ou qui entre en politique, une classe moyenne qui aura su ou aura pu se préparer une retraite convenable et une troisième classe, largement majoritaire, qui devra travailler jusqu'à son dernier souffle afin de pouvoir se nourrir et dans une moindre mesure se soigner.

Le paradoxe étant qu’il y aura de plus en plus de personnes sans emploi ; si les pôles se réchauffent doucement, celui de l’emploi risque d’être en surfusion d’ici peu.

Donc j'invite fortement les jeunes à rechercher ailleurs leur futur, leur épanouissement, leur bonheur.
Sauf à mettre hors de nuisance cette clique qui a envahi le pays de Gaule, je vois mal comment ils pourraient s'en sortir.

Que cela a-t-il à voir avec une expatriation française aux Philippines ?

Nombreux sont ceux qui vivent ici avec leurs pensions comme seule ressource.
Et si les pensions n’arrivaient plus … ou arrivaient en retard et amputées d’un fort pourcentage ?

Je vous laisse méditer !


Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitudes sont les bienvenus,


Plus d'infornations sur < www.maretraiteauxphilippines.blogspot.com >





Mon petit livre101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 

Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Générer des revenus’’





OFFREZ-LUI UN CADEAU !
Ce qui est fortement apprécié en ce moment :
Load pour son cellphone, P300 / P600 / P900 / P1.500 …
En Smart, Globe ou Sun Cellular
Elle peut ainsi vous parler pendant des dizaines de minutes et envoyer des centaines de messages,
Connexion Internet prépayée.
Consultez la page ‘’Offrez-lui un cadeau’’ !

Post a Comment