Monday, March 14, 2011

DO NOT ... TOUCH ME !


NE ME TOUCHER PAS !


Vivant aux Philippines, le pays des 7.107 îles tropicales, je peux dire qu’il ne se passe pas une semaine sans que nous nous rendions à la plage et ce, tout au long de l’année.

Oh les plages de Ternate sont loin, très loin même d’être les plus belles, néanmoins nous faisons avec. Roy Marcus, Ternate beach et Bucana sont les plus connues et si elles ne sont pas d’un sable totalement blanc, il est possible de se baigner dans des conditions tout à fait acceptables … lorsque les méduses ne sont pas là !


Ternate est situé en bordure de la baie de Manille, pratiquement à l’entrée sud-ouest de cette dernière. Au point de vue écologique, nous dirons que la baie est totalement détruite, une catastrophe.

Oh, il y a des poissons, des crustacés des céphalopodes, etc. mais ce n’est plus ça. Les coraux appartiennent au passé et la végétation aquatique est réduite à sa plus simple expression.

Sur-pêche, souvent avec des moyens illégaux tels que dynamite et cyanure, des courants qui ramènent sans cesse les détritus et les gardent à l’intérieur de la baie, une faible profondeur (un maximum de 30 mètres) et la pollution, plus ménagère que chimique provoquée par les quelques 15 millions de personnes qui vivent autour ou à proximité, ont eu raison des coraux.

A quelques kilomètres de Ternate nous avons de superbes plages de sable blanc, tout à fait à l’embouchure de la baie, en limite de la mer jaune. Je citerai Kayoknok, Iba, Pantuan … des criques avec des plages de 200 à 300 mètres et la petite île de Limbones qui est régulièrement visitée par les plongeurs. Mais … ce sont des plages et endroits qui ne sont accessibles que par bateau. Mis à part quelques rares marins pêcheurs qui font un arrêt pour déjeuner … personne … sauf les singes, les aigles et les toucans.


Bon, la baie de Manille est une exception, il existe des milliers de plages et d’endroits qui ont conservé leurs coraux, leur vie marine et qui sont vierges de toute pollution et destruction, grâce en partie à la création de sanctuaires marins.

Il y a plusieurs centaines de sites de plongée qui sont régulièrement visités et certainement plusieurs milliers d’autres à découvrir.

De plus de nombreux ‘’resorts’’, installés aux bords des plages sur l’ensemble de l’archipel, permettent aux novice, à ceux qui ne souhaitent pas se lancer dans la plongée sous-marine, de découvrir les coraux baignés par les eaux philippines. Philippines, le pays des coraux.


J’en viens au sujet de ce poste, les dangers des mers tropicales.

La plupart des gens qui vont lire ces lignes savent qu’il existe des créatures dangereuses et empoisonnées qui vivent dans nos eaux. La majorité de ces créatures peuvent être vues ici par toute personne qui utilise un masque et un tuba, même dans quelques mètres d’eau parmi les récifs et les coraux.

Je citerai : les Cônes (coquillages), les Oursins, les Poissons Pierre, les Poissons Scorpion, les Poissons Lion, la pieuvre bleue (blue ringed Octopus), certaines raies, les méduses (certaines peuvent être mortelles), les Barracuda, les requins, pour ne citer que les plus connus.


Non, aujourd’hui je vais vous parler d’un autre danger, d’un danger plus caché, plus vicieux, moins familier, moins évident, je connais même des plongeurs chevronnés qui se sont fait avoir … et dans quelques rares cas cela peut être mortel si ce n’est pas traité immédiatement.

Toutes les créatures que j’ai citées ci-dessus sont pour certaines éminemment dangereuses, mais il existe d’autres créatures qui vivent sur les récifs et les coraux et vous n’avez aucune idée des peines qu’elles peuvent causer, quand il ne s’agit pas de la mort.

La Phyllodiscus Semoni Feueranemone (anémone feu ou de nuit), une anémone qui possède un des plus violents et destructeur poison trouvé parmi les anémones et autres créatures des mers. Durant le jour rien ne la distingue vraiment des autres colonies de coraux et anémones qui parsèment les récifs où elle se confond. La nuit, une sorte de pied, un tube prolongé de tentacules émerge et … surtout pas touche, les tentacules sont empoisonnées. Ce tube c’est à la fois la bouche et l’anus, les tentacules sont à la fois l’appât, l’arme et l’outil qui vont attraper la proie, la paralyser et la diriger vers la bouche.


Ces créatures se présentent sous différentes formes, aspects, tailles et couleurs. Certaines ressemblent totalement à des algues parmi lesquelles elles se fondent et se confondent et il ne viendrait à l’idée de personne, que ces choses à l’apparence tout à fait normale, sont en fait des tueurs.

C’est plus particulièrement la nuit que vous pouvez vous rendre compte de l’aspect réel de ces créatures ; Mister Hyde le jour devient Docteur Jekyll la nuit, quand la bestiole sort son tube central qui ressemble plus à une fleur qu’à autre chose. Ce tube qui sort avec sa chevelure cela veut dire : j’ai faim, je vais manger … mais pour nous cela veut dire restez loin de moi.

Ces anémones particulièrement dangereuses se trouvent, entre autres, dans les eaux Philippines. Compte tenu du danger qu’elles représentent, j’ai pu voir quelques blessures infligées, je ne comprends pas qu’avec les documentations et les publications sur la mer et la plongée qui inondent le marché (dont le Net), il n’y ait pas plus d’information sur ces créatures. Les requins, les raies, poissons pierre et autres lions … oui, anémones … très, très peu.

Il n’est pas dans mes intentions d’effrayer quiconque. Uniquement j’invite tout un chacun à prendre les précautions élémentaires : je ne connais pas … je ne touche pas, ou alors avec des gants. Attention aux gants, si vous avez touché une anémone empoisonnée. Il y a de grandes chances que des tentacules se soient accrochées sur vos gants et elles sont toujours dangereuses.

Frottez vos gants avec du sable, passez les sous ou dans l’eau, retirez les avec précautions et laisser vos gants quelque temps au soleil afin de dessécher les éventuelles tentacules ou filaments. Idem avec votre tenue de plongée si vous avez été vous frotter involontairement contre de possibles anémones (en cas de forts courants par exemple).


En cas de problème il faut aller directement à l’hôpital le plus proche après avoir nettoyé avec de l’eau. Utiliser de la glace pour atténuer la douleur.

Les symptômes : une immédiate sensation de brulure intense, cela fait abominablement mal, suivi par des marques rouges ou violettes à ou aux endroits touchés et gonflement.

Des problèmes respiratoires ressemblant à une crise d’asthme sévère peuvent survenir, sensation de ne pouvoir respirer, suffocation … problèmes cardio-vasculaires pouvant aller jusqu’à la syncope, fortes démangeaisons et mal aux articulations, troubles de la vue, etc. Le poison injecté contient des neurotoxines.

Pour les méduses nous utilisons du vinaigre … mais je ne sais si c’est efficace, neutre ou déconseillé avec les anémones de mer. Et pour les tentacules qui pourraient rester nous utilisons une carte de crédit (ou similaire) comme racloir. Prendre la précaution de faire une pâte avec de la farine ou de la poudre à pâtissier, voire de la mousse à raser. Déposer cette pâte sur les parties touchées, attendre une minute et racler.


Je donne ces quelques informations très fragmentaires estimant qu’une toute petite lueur est préférable au noir complet.

Je sais que parmi les lecteurs de ce petit blog il y a des plongeurs, des gens beaucoup plus expérimentés que moi. Je compte sur eux pour compléter ce billet, pour partager leurs connaissances, expériences et savoir faire. Merci à vous les pros de la plongée.



Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.


Retrouvez moi sur < www.maretraiteauxphilippines.blogspot.com > ou 
sur < www.expatauxphilippines.blogspot.com >  pour plus d'information.





Épouser une Femme Philippine”,


sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,





S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.



Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’




Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 





Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’





 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
       
Post a Comment