Monday, April 22, 2013

SORCIERS ET GUÉRISSEURS ... AUX PHILIPPINES !


Histoire vécue.

Je dois en préambule vous dire que je me suis longuement posé la question de savoir si j’allais ou non écrire la partie complémentaire de ce post et surtout si j’allais mettre le tout sur un blog.

Je n’aime, ni faire dans le voyeurisme, ni faire pleurer dans les chaumières. Néanmoins, après mûre réflexion, je me suis dit pourquoi pas ? 

Même si cela ne devait être bénéfique qu’à un seul, pourquoi pas.

Comme vous le savez sûrement il existe aux Philippines des personnes qui se disent, ou qui sont peut-être pour certaines d’entre elles, investies de pouvoirs spéciaux, oserais-je dire magiques, surnaturels ou supranaturels. 


Magiciens, mages, sorciers, oracles, rebouteux, guérisseurs ou charlatans, les Philippines ont cette réputation de receler des spécialistes de la magie, noire ou blanche je ne saurais vous dire. Toujours est-il que des gens du monde entier viennent, souvent en dernier ressort, consulter ces personnages dans l’espoir d’une guérison.

Il faut savoir qu’un petit nombre d’entre eux a atteint une notoriété internationale et que les ‘’patients’’ viennent du monde entier, tenter ce qu’ils considèrent comme leur dernière chance.
Une poignée d’entre eux exerce même à l’étranger.

Quand il n’y a plus rien à faire, quand la science moderne a épuisé en vain tout son savoir, sa puissance et ses connaissances, quand le dernier espoir s’est envolé, ne pouvons-nous laisser aux personnes condamnées d’avance, une toute petite dernière chance ?

Personnellement je ne crois guère à ces guérisseurs, ou alors comme l’on croit aux miracles de Lourdes. Pourtant, il semblerait qu’il existe quelques guérisons inexpliquées ; miracles ou pouvoirs du sorcier ? Je ne m’aventurerais pas à donner même un simple début d’explication.
Par contre, et je répète que je mets fortement en doute la crédibilité des guérisseurs, je me suis aperçu que nombre de malades se sentaient beaucoup mieux après un séjour aux Philippines. 

Plus spécialement chez ceux  qui s’installaient ici après leurs traitements ou cures.

Je connais au moins trois personnes qui malades, se sont installées ici et qui, non seulement sont heureuses de vivre, mais qui de plus, semblent avoir retrouvé une partie de leur vitalité. Ou plutôt que leur maladie semble avoir tendance à évoluer moins vite que ce qui avait été pronostiqué, voire pour l’un d’entre eux, que la maladie semble avoir cessée d’évoluer.



Je précise tout de même que les personnes qui viennent consulter des guérisseurs aux Philippines, sont des personnes atteintes de maladies que l’on nomme pudiquement ‘’longues maladies’’, maladies dégénérescentes ou maladies incurables.

Je précise et cela a son importance, que ces trois personnes, malades donc, sont des hommes et qu’ils sont mariés de dates récentes avec des Pinay(s).

Le mieux qu’ils semblent tous les trois ressentir provient-il du guérisseur, du climat local ou de la Pinay ? Une question à laquelle il m’est impossible de répondre, mais à laquelle il serait intéressant d’apporter une réponse.

Néanmoins, et si je prends l’exemple de Fabien, Fabien qui nous raconte ci-après son expérience, il y avait longtemps qu’il ne s’était pas senti aussi bien.

Donc voici l’histoire de Fabien, arrivé aux Philippines en 2007 et qui s’y trouve bien, n’ayant pas l’intention de retourner en France, sauf pour des vacances occasionnelles.


Chers amis bonjour,

Avec du recul je me devais par mon vécu de traiter avec vous un sujet oh combien fascinant, mais mal compris que sont les guérisseurs aux Philippines.


Je vais m’efforcer de vous ‘’éclairer’’ à ce sujet, en me référant à ma propre expérience de ‘’malade’’ et consultant.

Ces informations n’engagent que moi, car il se peut que d’autres adeptes à ces soins en pensent différemment.

Si vous le voulez bien commençons par mes débuts qui remontent en 2007 (déjà).
Cette année là… importante décision pour ma vie future.
Subissant inexorablement les méfaits de la maladie je me devais de réagir. Facile à dire, mais difficile à faire si ce n’est que mes régulières fréquentations aux piscines de Genève, jusqu’au jour qu’un ami m’a conseillé de consulter des guérisseurs au Philippines. Lui-même en étant un fidèle adepte.

Pour moi une sacré défi à relever, en effet devoir tout quitter du jour au lendemain (travail, famille, amis, domicile, etc.), pour une période minimum de 6 mois, dans un pays étranger et de surcroît ne parlant pas un mot anglais (langue officielle pour l’administration aux ph.), avec comme seul bagage mes problèmes de santé. J’oubliais…..bileux de nature, qui dans ces circonstances ne le serait pas, vous comprendrez qu’il y avait là de quoi hésiter.

Je vous ferai grâce de mon périple pour atteindre ce pays si intriguant aux 7107 îles, mais retenez seulement que ma décision a été plus motivée pour relever un nouveau challenge tombé à point, que pour une éventuelle guérison, dont je ne connaissais que trop les limites.


Passons donc maintenant au sujet si énigmatique que sont les guérisseurs:

A ce sujet j’ai tout entendu : Charlatans, comédiens, profiteurs, illuminés, etc.


Une précision : ne consultez que les guérisseurs ayant acquis une certaine notoriété auprès des touristes qui les fidélisent.

Sachez aussi que chaque guérisseur à ses méthodes, à nous de savoir selon nos problèmes, lequel est le meilleur pour nous, ou pour vous. 

Il n’est pas rare que les touristes en consultent plusieurs, en quelques sortes une forme de pèlerinage alliant soins et spiritualité.

Venons en maintenant à ma propre expérience :
Pour ma part j’en ai consulté trois, dont une plus particulièrement.

Je resterai donc sur cette dernière où j’ai passé la majorité de mon temps et acquis ma meilleure expérience.

Cette personne, que je nommerai ‘’ soeur’’, mais qui n’en est pas une, étant mariée et ayant plusieurs enfants.
Cette soeur pratique tous les jours ; le dimanche matin est réservé  à l’office et l’après-midi aux soins de tous les villageois ; le reste de la semaine les patients sont essentiellement étrangers.

A savoir : Français, Suisses, Italiens, Russe, Allemands, Hollandais, Anglais, etc. Selon les périodes …

Avant de vous exposer la façon dont elle opère et qui va sans aucun doute vous fasciner, voire vous choquer, sachez que je suis d’une nature cartésienne, que je ne baigne pas dans la spiritualité. Je ne suis pas non plus un illuminé, mais demeure très lucide à la réalité des choses.

Après ces précisions qui me semblaient impératives, attaquons le vif du sujet.


Les soins se pratiquent dans une petite chapelle où tout le monde se réunit patiemment dans l’attente de l’apparition de la sœur, attente qui peut aller de 15 minutes à plusieurs heures.
La notion du temps, no connaître aux ph. J’en sais quelque quelques choses pour l’avoir fréquentée pendant six mois à la cadence de deux séances par jour.

Venons au moment le plus mystique.
Dès sa venue la soeur revêt sa tenue de circonstance : blouse blanche et évoque des incantations pour appeler ‘’l’esprit’’. 

La transformation est palpable ; de par son teint blême et de l’ensemble de son comportement qui lui donne cette étrange impression d’être comme ‘’habitée’’.

Après ce rituel essentiel, elle est en mesure de pratiquer ses soins.
Au début nous passons tous devant elle, la sœur ayant en mains qu’une simple feuille blanche de format A4, ce qui lui permet de nous radiographier individuellement de la tête aux pieds.
A propos de tête, je vois déjà la vôtre, ceci  pour les plus septiques. Surprenant !!!!!

Attendez de connaître la suite.

Je me devais donc de donner ces précisions pour les plus incrédules.
Il n’est pas rare que les patients avant de consulter cette sœur l’ont été dans leurs pays respectifs. 

Cette consultation se conforte souvent par des analyses : sanguines radiographiques, scanner, IRM, etc. Bref toute la batterie utilisée par la médecine moderne.

Et tenez vous bien, ces dernières n’en relèvent pas plus que la simple page que la sœur utilise.
Faits confirmés par les propres protagonistes. Toujours septiques ?

Et cela n’est qu’un avant goût de ce qui va suivre.

Une fois la ‘’radiographie’’ effectuée, nous sommes tous appelés à la suite devant l’autel pour la consultation.

La sœur a vite trouvé les points sensibles du patient (radiographie aidant) et peut commencer ses ‘’opérations’’.


Ces dernières consistent à pénétrer dans le corps avec seulement ses propres mains pour en retirer toutes ses impuretés. Incroyable, mais vrai, pour l’avoir vécu quotidiennement.

Après plusieurs séances ton corps n’en sera que soulagé du retrait de toutes ses imperfections. (Particules de graisse, kystes, abcès, calculs, douleurs autres etc.).

Ces opérations dont l’hygiène et la stérilisation est assurée, mais au minimum, ce qui n’est pas pour me déplaire bien au contraire, car en France où nous sommes aseptisés à l’extrême au moindre bobo, nos anticorps ne réagissent plus. 

Les plantes sont aussi un complément aux soins, car elles contribuent à la guérison de certaines insuffisances. En complément, un massage effectué par un personnel annexe, nous rend un certain bien-être.

Pour ce dernier je ne vous conseille pas de passer dans les mains de la sœur, car pour ma part je m’en rappelle encore aïe…aïe….. !!!!

(Apaisant : no, virulent, yes). 

A la fin de la consultation, la transformation se fait dans l’autre sens et la sœur reprend son état naturel.

Régulièrement elle organise des marches de croix dans la montagne ou un refuge est présent pour y passer la nuit. Grande expérience pour les adeptes invétérés, ce qui n’est pas mon cas et pour une fois j’ai remercié la maladie pour y avoir fait abstraction.

Le personnel annexe organise aussi occasionnellement des prières à proximité, ce qui n’était pas vraiment ma grande conviction.

Vous avez compris que ces soins s’allient aussi avec le spiritisme et je vous avoue sur ce domaine j’ai un peu pêché. Le spiritisme ne peut se commander. On n’en est imprégné ou pas !
Comme mon ami le précisait :
Si tu veux des résultats il faut y croire et je lui répondais, si tu veux que j’y croie il faut des résultats, aussi infimes qu’ils soient !!!



Comme vous pouvez le remarquer, l’esprit à ses croyances que seule la réalité met en valeur.
J’admire mon compère qui s’en imprègne, sa joie à la faire communiquer fait plaisir à entendre, même si parfois il me saoule un peu.

Je retiendrai de lui ... grâce en partie à cette spiritualité, une merveilleuse philosophie qu’il a, à appréhender sa vie.

Les soins jumelés au spiritisme ne sont pas dépourvus de certaines contraintes, il faut savoir qu’après une séance … viande, alcool, bain et femmes nous sont interdits.

 Ce régime drastique peux se comprendre pour une semaine, mais imaginez-le pour 6 mois,
Pour ma part j’ai craqué pour … la baignade ; ceux qui ont pensé les femmes ont tout faux !!!!!
A la rendre responsable de ma non guérison, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas, mais qui me fera sourire.

J’ai vite compris que ces soins ne m’apporteraient rien, en effet aucune amélioration malgré mes séances régulières et un esprit réceptif. J’ai malgré tout persisté au traitement, tout en suivant au mieux ce régime rébarbatif, histoire de ne rien avoir à me reprocher, enfin presque rien.

Au niveau de la prestation qui est rendue, nous donnons ce que nous voulons ; pour du long terme des locations sont offertes par la sœur. Locations qui, ma foi, sont une ressource non négligeable qui compense largement les soins dispensés.

Une donation, en fin de traitement, est aussi appropriée, cela se fait selon ses propres moyens et en fonction des soins prodigués.


Pour ma part, je préférais dormir à l’hôtel, plus tranquille et avec les commodités à proximité.
Les dons des autochtones sont dérisoires, ceux-ci sont largement compensés par le’’ tourisme thérapeutique’’.

Avant d’en arriver à la conclusion je voudrai développer un sujet qui me tient à cœur.
Qu’est-ce qui influence le plus la guérison :
La foi ou les soins, ou l’inverse ? Voire les deux !

 Difficile de répondre, mais si je me réfère aux nombreux exemples que j’ai eu au fil de mon vécu.

Je citerai le premier qui est DOMY, mon témoin de mariage, installé aux philippines depuis 15 ans.

Donc pour DOMY cette pratique est de la ‘’foutaise’’ pour preuve qu’aucune cicatrice n’apparaît après l’opération, même avec laser une cicatrice apparait.

Intrigué par cette remarque, mais ne voulant surtout pas aller à son encontre sachant DOMY féru de l’information, j’ai voulu faire ma propre constatation, sachant que nous allions prochainement consulter la guérisseuse que j’ai tant fréquentée fut une époque.

Pour ma part après un break de quatre ans pour cette pratique qui n’a donné aucun résultat, je ne voulais pas remettre le couvert.

Pris par l’ambiance, je me suis mêlé à la consultation, plus au souvenir des nombreuses d’antan, que par conviction.

Fort est de constater qu’une cicatrice apparaît sur mes deux amis. Cette dernière est très fine et disparaît dès le lendemain.
(Nota : un coup d’ongle appuyé, Domy).



Malgré l’affichage de l’interdiction de photos et vidéo, les touristes en prennent voulant par ce procédé démontrer la véracité de leur incroyable vécu.

Cette constatation (cicatrice) n’est pas une preuve du bien fondé de cette pratique, car à ce sujet de nombreux exemples divergent.

Pour ma part, fait amusant après radiographie (A4), j’ai eu droit après consultation à une prescription médicamenteux ; nouveau ce genre de méthode…… !!! (Bisness ou bien fondé).  Quand j’ai vu la nature de mes médicaments, j’en ai souri : pour rhumatismes et états nerveux !
Quel rapport avec ma maladie ? Connaissant la nature de cette dernière, la sœur me préconisait une amélioration mais à très long terme.

Ce que je doutais fortement, vu l’évolution de la dite maladie et de mon long séjour passé entre ses mains.

Mais toujours pas de rapport avec les médicaments prescrits, Fabien tu es médisant et pour cause.

En effet, souffrant d’une douleur dans le bras qui m’handicapait fortement, surtout pour la gym, ce que j’avais omis de lui dire, mais qu’elle avait découvert d’elle-même grâce à la radio A4.
Douleur qui s’est ensuite entièrement résorbée grâce aux médicaments prescrits.

Ceci n’est qu’une infime partie de ses prestations, j’ai pour mémoire l’exemple que mon ami se plait à relater : exemple effectué par un autre guérisseur.

Le patient Suisse était fortement paralysé à devoir rester dans un fauteuil roulant.

La famille ayant épuisé toutes les médecines à disposition décida de l’envoyer aux philippines, au grand dam du malade convaincu de la nullité du projet.

A ce jour il marche normalement, voire pratique la même science aux patients dans le besoin.
Cet exemple reste quand même épisodique, car ce genre de guérison, dans un état aussi avancé est quand même rarissime.


La foi transcende, à l’image des miraculés de Lourdes.

Je reviens sur la sœur ; dans sa chapelle, de nombreux fanions sont exposés, offerts surtout par les étrangers en guise de remerciements pour les soins prodigués et les résultats obtenus.
Aucun n’est récent, pourquoi ? 

Pour ma part j’ai constaté deux malheureux exemples lors de mon séjour :
Un jeune couple russe, tous deux dans un fauteuil roulant, tentaient leurs dernières chances dans ce lieu aussi illuminé……….Comme moi ils s’y sont restés six mois, comme moi ils avaient une cadence de deux séances par jour et……mieux que moi ils étaient inspirés de prières et de spiritisme. Ce qui ne les pas empêché de repartir en fauteuil et fortement déçus, d’autant plus que leur ami de soutient s’est suicidé pendant ce séjour.

Deuxième exemple : dans l’hôtel où je logeais, une mère et sa fille, de nationalité russe, y résidaient aussi. J’ai sympathisé avec eux et la gamine m’aimait bien car je la faisais souvent rire.

Nous nous rencontrions aussi pour les soins, car cet hôtel qui est à proximité de la chapelle, est souvent fréquenté par des patients.

J’ai appris par la suite que la petite était atteinte d’un cancer et que ce lieu était leur dernier espoir.

La petite est arrivée sur ses jambes et repartie en fauteuil ce qui laisse envisager le pire.
Cet épisode m’a beaucoup touché.


 Changeons de sujet :

Sachez que le pouvoir des guérisseurs se perdure à la condition qu’ils s’en montrent dignes. Comprendre par là qu’ils aient un comportement exemplaire dépourvu de tous vices.


Malheureusement ce n’est pas souvent le cas. La notoriété les dépasse et il n’est pas rare qu’ils pratiquent à l’étranger. La Suisse en est la destination, normal avec un franc aussi fort, le filon ne peut être que juteux.

Ce qui est contraire au spiritisme, car la prestation se réduit à un don et non à des honoraires exigés. A ma connaissance des honoraires, forts élevés au dire d’une amie qui les a consultés à Genève et en est ressortie fortement déçue, surtout pour leurs prestations.

L’argent, l’alcool, les femmes, contribuent fortement à leur perte de pouvoir, mais leur notoriété attirera toujours les naïfs ou fidèles invétérés à leurs soins.

Il n’en reste pas moins que certains sont très sérieux, la sœur en est un bel exemple, elle fidélise sa clientèle et son lieu de pratique.

Souvent confrontés à de nouveaux patients, j’ai pu en six mois sympathiser avec beaucoup, d’autres que j’évitais, car illuminées et des excentriques à se prendre pour des madones……..

J’ai pu constater que les personnes fidèles à ce lieu, le prennent plus pour un lieu de pèlerinage, que comme la nécessité Impérative de se faire soigner.

Cela n’empêche pas le bien fondé des soins prodigués, mais ne vous attendez pas à des miracles, sauf exception ; ces soins auraient la vertu d’enrayer un mal à ses prémices, pour autant qu’il ne soit pas trop développé et de résoudre des maux ou la médecine traditionnelle échoue parfois. 


Ma conclusion :

Malgré l’échec de ma guérison, dont je n’en suis pas surpris connaissant que trop bien la nature et l’avancée de ma maladie.

J’ai retiré de cette expérience un environnement qui m’était peu familier ou régnait quiétude et recueillement. J’ai appris la patience et la paix en soi qui ma foi est une denrée rare dans le contexte  dans lequel nous vivons.

En complément, qui aurait cru que quatre ans après, sachant ma santé délicate, je me retrouverai dans un pays inconnu aux îles paradisiaques, très bien installé et merveilleusement entouré.

Même dans mes rêves les plus fous, je ne l’avais jamais espéré.

J’en terminerai sur mon ami GASPARD, pour enfin le citer,
Instigateur de mon périple, il s’est senti désolé de par son pauvre résultat. 


Cette réaction l’honore, mais je le rassure très vite en lui disant que je ne le remercierais jamais assez de m’avoir fait connaître ce pays où j’ai retrouvé toute ma sérénité.

Grand MERCI à toi GASPARD, à voir le résultat, car au départ ce n’était pas gagné d’avance.

Fabien



Les personnes spirituellement saines n'ont aucun besoin de religion ! 
(cf. l'Évangile et la Science)

Maintenant que croire et surtout quoi dire aux personnes qui seraient tentées par l’expérience des ‘’guérisseurs philippins’’ ?

Mon avis, mais ceci n’est que mon avis tout personnel.
Premièrement les opérations à mains nues, uniquement avec les doigts qui pénètrent dans le ventre afin d’en retirer … le ‘’diable’’, en fait des sortes de filaments noirâtres, je n’y crois absolument pas ; je dis que ceci est impossible. Qu’il y ait imposition des mains, triturations de certains organes, éventuellement une  certaine action de magnétisme … oui, ceci est tout à fait possible.

Bon, maintenant si l’on suit le récit de notre ami Fabien, une ou deux ‘’guérisons’’ sur des dizaines de patients. Donc un faible, voire très faible pourcentage de (?) guérisons. 

Maintenant il faut se poser la question de savoir quel peut être le rôle de la spiritualité dans ce processus de soins, de soi-disant soins tout du moins.

En effet le praticien joue avec le corps et l’esprit.
En ce qui concerne le corps je vous ai donné mon avis.
Mais Il est très possible, pour ne pas dire sûr,  que certains de ces ‘’praticiens’’ aient effectivement des dons.

Dons de voyance, de magnétisme, éventuellement de certaines connaissances qui échappent à notre entendement, le mien tout du moins.

Maintenant il faut savoir que le cerveau humain, ses capacités et ses limites, sont encore fort mal connus. Il se pourrait que, dans certaines conditions, le corps humain réponde à des stimuli du cerveau. Stimuli qui peuvent être provoqués, soit par des médicaments (qui peuvent être des herbes, des plantes, des fruits, des minéraux, ce que nous nommons venins, poisons, etc.), soit par des sons, peut-être par même par des fréquences radios ou magnétiques … 

Et si certains ‘’guérisseurs’’ agissaient comme des émetteurs, des transmetteurs, voire des relais ?

J’aurais donc tendance à ne pas tout rejeter en bloc.
De plus j’ai eu quelques expériences, surtout en Afrique et comme j’en parlais récemment dans un autre post, alors que j’en discutais avec mon ami le crapaud, nous sommes partis pour l’au-delà et nous n’en sommes toujours pas revenus.

Donc, méfiance, il y a des choses qui nous échappent dans ce bas-monde.


Les questions que je souhaiterais vous poser sont les suivantes.


Un de vos amis, ou un membre de votre famille, est malheureusement atteint d’une maladie incurable.

La médecine traditionnelle n’y peut plus rien. La phase terminale approchant, lui conseilleriez vous en dernier recours de venir consulter (voir) un guérisseur philippin ?  

C’est vous qui êtes atteint de cette maladie incurable, ceci dans les mêmes conditions extrêmes, vous adresseriez-vous en dernier recours à un de ces guérisseurs ? 




Expériences, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.




Retrouvez-moi sur :
www.maretraiteauxphilippines.blogspot.com







Épouser une Femme Philippine”,

sous titré, 

Chercher Trouver et Marier une Pinay,




S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie.

Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.
Plus d’information sur la page ‘’livres’’






Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 



Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’







 EST-ELLE réelle ?
              Est-elle celle qu’elle
                Prétend être ?

Enquêtes et Investigations
                   Aux Philippines

3 comments:

Anonymous said...

Bonjour Domy,

Une equipe de medecins de l'Universite des Philippines a fait une enquete tres poussee sur les guerisseurs a main nue de Pangasinan, les plus connus. La clientele etait essentiellement etrangere. Avec des cameras cachees ils ont pu filmer ces "operations" a nues. Ils ont pu demontrer qu'il s'agissait d'une vaste supercherie. En fait, le petit bout de viande retire etait, apres analyse, de la viande de porc. Le sang sur leurs mains venait d'une petite pochette placee sous la table d'operation. Passe au ralentit, on voit toutes les manipulations des mains du guerisseur. Leurs "pouvoirs magiques" viennent de la tres grande dexterite de leurs mains grace a un entrainement intensif avec des pieces et des jeux de cartes. Desole de demystifier cela mais si ca peut a certains eviter des drames, deception etc. Je ne sais pas si l'etude est sur internet (elle a ete realisee il y a 5-6 ans).
Francois

Anonymous said...

Atteint d'un cancer du côlon avec métastases au foie, et après échec de la chimio mon frère s'est rendu aux Philippines durant trois semaines. Durant le séjour, il nous a envoyé des mails pleins d'espoir, écrivant même que la main des guérisseurs, c'était en réalité la main de Dieu. Il est rentrée le 19/08. Le 26/08, un scanner lui a malheureusement confirmé l'aggravation de son état. Il est décédé à 6h40 ce matin, 8/09...

Rachid SAIF said...

Bonjour,
J'ai un probleme au niveau de mes pectoraux causer par une utilisation du dopage, et je veux les enlever, qui peux m'aider pour rencontrer un Guérisseurs Philippins?
Voice mon E-mail: saif.rachid1er@gmail.com
Bien à vous.